17 contrats de sécurité intégrée signés

Apparus à la surprise générale en octobre 2020 à Toulouse, les contrats de sécurité intégrée se développent peu à peu. 17 contrats ont été signés ce jour, a indiqué le ministre de l’Intérieur, dans une communication présentée en conseil des ministres, le 12 janvier. Après Toulouse, Dijon, Nantes, Clermont-Ferrand ou Rennes ont suivi. Dix autres contrats sont en cours de signature et 74 sont en cours de discussion. Ciblant initialement les métropoles, ces contrats qui incarnent le "continuum de sécurité" voulu par le gouvernement, visent désormais un public bien plus large. Reposant sur des "engagements réciproques" entre l'Etat et la collectivité, ces nouveaux types de contrat sont parfois décriés, notamment par le Forum français pour la sécurité intérieure, pour leur logique de "donnant donnant". De manière générale, les associations d’élus souhaitent que les collectivités puissent agir en complémentarité avec les forces de l’ordre et non en substitution, comme l’a encore rappelé l’Association des maires de France (AMF), le 11 janvier, en réponse aux récentes déclarations d’Emmanuel Macron, à Nice.
Dans sa communication, le ministre de l’Intérieur indique par ailleurs que 12 volets sécurité du nouveau programme Petites villes de demain (PVD) ont été signés et une centaine sont en discussion. PVD est le nouveau programme de revitalisation des centres de villes de moins de 20.000 habitants. 1.600 villes sont concernées.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle