Clap de fin pour la Fing

La Fondation internet nouvelle génération (Fing), association positionnée sur l’exploration des enjeux sociétaux du numérique, a annoncé sa dissolution le 27 avril 2022. On lui doit, entres autres, des travaux précurseurs sur l’open data, l’identité numérique ou encore le numérique soutenable. OpenDataFrance devrait prendre le relais sur les dossiers data intéressant les collectivités.

"Particulièrement fragilisée par la période de la pandémie, le conseil d’administration réuni le 21 avril 2022 a décidé de la mettre en cessation d’activité auprès du tribunal judiciaire de Paris." C’est par un communiqué publié le 27 avril que la Fondation internet nouvelle génération (Fing) a annoncé mettre un terme à une association créée initialement pour cinq ans. Une décision "difficile et courageuse" souligne Laurence Monnoyer-Smith, présidente de la Fing, qui espère que "ses productions seront reprises et valorisées dans un contexte où le développement exponentiel des usages du numérique interroge notre capacité collective à en maîtriser les finalités et l’empreinte environnementale". 

Un "think & do tank"

L’association, créée en 2000 par Daniel Kaplan et Jacques-François Marchandise, se présentait comme un "think et do tank" sur les transformations numériques sociétales, un lieu de réflexion, d’expérimentations et de création de "communs". Une démarche qui avait séduit de nombreuses collectivités à l’image des métropoles de Nantes, Lyon, Rennes, Rouen ou encore de la région Occitanie. En 2021 elle comptait encore une quinzaine de collectivités adhérentes, aux côtés des nombreuses associations, entreprises et institutions, qui venaient chercher auprès de la Fing inspiration, méthodes innovantes et expertises croisées. Et si les "explorations" menées par l’association ont bénéficié d’abord à ses membres, la Fing laisse derrière elle un important corpus de guides, cahiers prospectifs et autres comptes rendus de colloques librement accessibles. Du reste, l’association s’est engagée à "mettre tout en œuvre pour transmettre aux collectifs qui l’ont accompagnée pendant ces longues années l’important patrimoine constitué au fil du temps".

Nombreux travaux sur la data

En vingt ans la Fing a décrypté, parfois anticipé, de nombreux enjeux numériques et a participé à façonner les stratégies numériques des territoires. La data était ainsi un sujet de prédilection de l’association. À l’origine de la vulgarisation du concept d’open data, né au États-Unis avant d’émerger en France en 2008, la Fing s’est depuis intéressée au partage des données d’intérêt général à l’échelle locale ou encore au "self data", autrement dit à la réappropriation des données personnelles par les citoyens. On lui doit aussi le concept "d’Infolab", lieu d’acculturation à la donnée des acteurs locaux mis en œuvre dans plusieurs territoires. La Fing a également nourri une réflexion toujours d’actualité sur les identités numériques, les problématiques de traçage numérique ou encore l’impact des algorithmes. On citera enfin son défichage du verdissement du numérique, avec la production de référentiels et de recommandations aux acteurs publics pour faire converger transition écologique et transition numérique.

OpenDataFrance reprend certains programmes

La fin des activités de la Fing, effective fin juin 2022, pose la question du devenir des projets dont elle assurait l’animation. L’association OpenDataFrance, spin-off de la Fing dont elle a repris le bâton de pèlerin sur l’ouverture des données publiques, indique qu’elle devrait "prendre le relais sur plusieurs initiatives de la Fing". Sur les six salariés que comptait la Fing, elle en accueillera deux pour mener à bien des programmes initiés par la Fing, et notamment "Culture D", sur l’acculturation à la donnée, et "Donnée verte", sur les données de la transition écologique. Elle devrait aussi récupérer l’hébergement des productions de la Fing et promet de s’employer à valoriser tout ce qui peut être mis à profit par les collectivités.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle