Sport / Europe - Erasmus+ dans le sport : lancement de la saison 1

On savait que le nouveau programme européen Erasmus+ allait modifier en profondeur l'économie du célèbre dispositif destiné à l'origine aux étudiants et désormais ouvert aux élèves du primaire et du secondaire, aux enseignants, aux stagiaires, aux apprentis et aux adultes en formation (lire ci-contre notre article du 30 septembre 2014). Dans le domaine du sport – un domaine pris en compte pour la première fois dans le programme 2015 –, le changement semble encore plus profond.
Si le budget annuel alloué au sport reste très limité (16,8 millions d'euros contre 171,7 millions à la jeunesse et 1,5 milliard à l'éducation et à la formation, sur un total de 1,7 milliard), les actions visées par l'appel à propositions sont très larges, puisqu'il s'agit de projets de collaboration dans le domaine du sport et de manifestations sportives européennes à but non lucratif.
Dans le domaine du sport, la philosophie "globale" du programme Erasmus+ va ainsi conduire à financer des projets visant à renforcer les bases de la construction politique – études, recension de données, analyses, etc. – et à promouvoir le dialogue avec les institutions européennes.
Les objectifs spécifiques poursuivis par Erasmus+ dans le champ du sport seront la lutte contre les atteintes à l'intégrité du sport (dopage, matchs truqués, violence), la promotion d'une bonne gouvernance du sport et du double parcours professionnel des sportifs, et la promotion de la pratique des activités sportives à travers l'inclusion sociale, l'égalité des chances, le sport-santé, l'accès au sport pour tous. Plus généralement, les projets subventionnés par Erasmus+ devront viser à une augmentation de la pratique des activités physiques et sportives.

La Semaine européenne du sport dans le viseur

Dans ce cadre, une attention singulière sera donnée à la première édition de la Semaine européenne du sport, qui aura lieu du 7 au 13 septembre 2015. Les actions visant à contribuer à la mise en oeuvre de cette opération, créée à l'initiative de la Commission, sont donc particulièrement attendues.
Selon le guide Erasmus+ 2015, récemment mis en ligne par la Commission européenne (voir notre lien ci-contre), les propositions dans le domaine du sport seront donc réparties en deux grandes catégories : celles ayant trait à la Semaine européenne du sport, et les autres.
Ainsi les candidatures pour les projets de collaboration dans le domaine du sport et les manifestations sportives européennes à but non lucratif en lien avec la Semaine européenne du sport 2015 devront être présentées avant le 22 janvier. Tandis que les candidatures pour les projets de collaboration et les manifestations sans lien avec la Semaine européenne du sport ont jusuq'au 14 mai pour se manifester.
Tout organisme public ou privé œuvrant dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport peut soumettre une demande de financement dans le cadre du programme Erasmus+. Les collectivités locales sont nommément citées parmi les organismes pouvant mettre en oeuvre un partenariat collaboratif dans le cadre d'un projet Erasmus+.
 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle