FHF et Synerpa signent un accord avec les syndicats pour développer la vaccination antigrippe des personnels

Alors que les résidents des Ehpad sont à nouveau, et plus que jamais, sous la menace du Covid-19, la possible épidémie de grippe saisonnière fait planer une menace supplémentaire. Avec une différence de taille : la grippe est parfaitement évitable grâce à la vaccination.
Si les résidents sont nombreux à être vaccinés, à leur initiative, à celle de leurs proches ou à celle de l'établissement, il n'en va pas du tout de même pour les personnels qui les assistent au quotidien. Les résultats sont même catastrophiques : le taux de vaccination antigrippe des personnels tourne ainsi autour de 32% dans les Ehpad  et de 35% dans les hôpitaux, autre lieu où des patients fragilisés par leur maladie sont plus fortement exposés aux dangers de la grippe.
Le Covid-19 contribue néanmoins à une prise de conscience, puisque la FHF (Fédération hospitalière de France), le Synerpa (Syndicat national des établissements et résidences privés pour personnes âgées) et le CNETh (Conseil national des établissements thermaux) viennent de conclure un accord avec les syndicats de salariés de la branche santé-social (CFDT, CFTC, CGT, FO), afin de favoriser la vaccination des professionnels contre la grippe. Environ 290.000 salariés sont potentiellement concernés par cet accord. Plusieurs mesures sont prévues à ce titre, à commencer par la mise à disposition des personnels, par les établissements de santé et médicosociaux privés, des doses de vaccin nécessaires contre la grippe saisonnière. La vaccination pourra se faire sur le tempos de travail ou, si besoin, dans un temps dédié hors période de travail mais qui sera rémunéré par l'employeur. Il reste toutefois à disposer des doses de vaccins nécessaires. La campagne a débuté le 13 octobre et le vaccin manque déjà sur de nombreux territoires. La FHP, le Synerpa et le CNETh ont donc demandé au ministère de la Santé la possibilité de faire appel au stock de l'État pour compléter, en cas de nécessité, celui des établissements.  
On retiendra également que les maires des grandes villes, regroupés au sein de France urbaine, ont récemment demandé à l'État une "communication claire sur la stratégie vaccinale face à la grippe saisonnière" (voir notre article du 8 octobre 2020).
 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle