Localtis, un média Banque des territoires

L'aide exceptionnelle à l'achat de livres par les bibliothèques sera opérationnelle en avril

Confiée au Centre national du livre, cette aide doit soutenir l'achat de livres imprimés auprès des librairies - de préférence librairies indépendantes de proximité - par les bibliothèques des collectivités. Elle est encore en cours de réglage. Et constitue l'une des briques en faveur de la filière livre avec, par ailleurs, un soutien à la modernisation des librairies et à la construction ou rénovation des bibliothèques, des aides aux maisons d'édition les plus fragiles...

Le plan France Relance n'ignore pas le secteur des bibliothèques. Lors de son récent point d'étapes sur l'état des premiers crédits destinés au secteur de la culture et déjà répartis dans les territoires, Roselyne Bachelot indiquait ainsi qu'une enveloppe de 30 millions d'euros a d'ores et déjà été affectée à des crédits destinés aux bibliothèques (voir notre article du 4 février 2021). Aujourd'hui, c'est une nouvelle aide qui est en train de se mettre en place au profit des bibliothèques publiques, sans toutefois qu'il apparaisse clairement si celle-ci s'impute ou non sur l'enveloppe de 30 millions évoquée par la ministre de la Culture dans son dernier point.

Une aide aux collectivités pour soutenir les librairies de proximité

Ce dispositif concerne le soutien aux achats de livres par les bibliothèques des collectivités. Il s'adresse à toute commune, EPCI ou département désireux d'augmenter le budget d'acquisition de sa bibliothèque pour renouveler et étendre ses collections de livres imprimés. Pour contribuer au soutien et à la relance du secteur de la librairie, les achats devront se faire, de préférence, auprès de librairies indépendantes de proximité. L'objectif affiché est en effet "d'accompagner, en 2021 et 2022, la reprise d'activité des librairies de proximité, maillon essentiel du commerce culturel dans les territoires".
La mise en œuvre de ce volet du plan de relance a été confiée au Centre national du livre (CNL). La mesure aurait dû prendre effet le 1er janvier mais, selon le CNL, le dispositif est toujours "en cours de réglage". Il doit en outre être soumis, pour adoption, au conseil d'administration du CNL prévu le 15 mars. Et les modalités devraient être précisées au mois d'avril, ce qui permettra alors d'ouvrir le dépôt des demandes par les collectivités. En revanche, il est d'ores et déjà acquis que le dispositif fera l'objet d'un financement de l'État, à hauteur de 5 millions d'euros en 2021 et à nouveau de 5 millions en 2022.   

89 millions d'euros pour la filière livre

En additionnant les crédits de la loi de finances rectificative de juillet dernier (36 millions d'euros) et ceux du plan France Relance (53 millions), la filière livre va bénéficier de 89 millions d'euros d'aides supplémentaires sur la période 2020-2022. Outre le soutien à l'achat de livres imprimés auprès des librairies par les bibliothèques des collectivités, ces crédits vont financer ou abonder plusieurs dispositifs. C'est le cas de la généralisation, à l'ensemble du territoire, de l'opération "Jeunes en librairie" (voir notre article du 15 février 2021). C'est aussi le cas du dispositif de soutien à la modernisation des librairies, doté de 12 millions d'euros sur 2020 et 2021. Celui-ci doit permettre "une aide renforcée aux investissements matériels des boutiques apportée sous forme de subventions aux projets et, d'autre part, la modernisation des solutions de vente à distance des librairies".
Enfin, le plan d'investissement exceptionnel pour les bibliothèques est doté d'une enveloppe de 30 millions d'euros sur 2021-2022. Il doit soutenir l'investissement de collectivités pour la construction ou la rénovation de leurs bibliothèques. Sont notamment prévues à ce titre de grandes opérations structurantes, comme "la transformation des hôpitaux de Clermont-Ferrand et Besançon pour en faire les bibliothèques centrales de ces deux métropoles, la poursuite de la rénovation énergétique des bibliothèques françaises, ainsi que de l'extension de leurs horaires d'ouverture". 

Premiers résultats pour le plan d'urgence et le plan de relance du CNL

De son côté, le CNL a également adopté, pour faire face à la crise sanitaire, un plan d'urgence et un plan de relance, dont il a présenté les premiers résultats lors de son conseil d'administration du 26 novembre dernier. Le plan d'urgence, mis en place dès mars-avril 2020, a déjà permis de verser 2,3 millions d'euros d'aides aux auteurs (sous forme d'une aide mensuelle de 1.500 euros), 500.000 euros d'aides aux librairies francophones à l'étranger, 758.000 euros d'aides exceptionnelles aux maisons d'édition les plus fragiles et plus d'un million d'euros de subventions pour des festivals littéraires annulés ou reportés en raison de la pandémie de Covid-19.
Pour sa part, le plan de relance, adopté par le conseil d'administration du CNL en juillet et septembre 2020, s'est traduit par la création d'un fonds de soutien exceptionnel aux librairies françaises, afin de leur permettre de faire face aux difficultés financières engendrées par le premier confinement. Le CNL a pu ainsi accorder 1.267 aides, pour un montant total de subventions de 15,24 millions d'euros. S'y ajoutent une nouvelle subvention à la modernisation des librairies françaises (31 aides pour un total de 954.000 euros), une subvention exceptionnelle à la relance des maisons d'édition (69 aides pour 2,27 millions) et une subvention exceptionnelle de relance des librairies francophones (53 aides pour 500.000 euros). 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle