Emilie Zapalski

Le contrat de sécurisation professionnelle renouvelé jusqu'au 30 juin 2019

Emploi

Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) est prolongé jusqu'au 30 juin 2019. C'est ce que prévoit un arrêté publié au Journal officiel du 24 juillet, qui vient ainsi acter l'avenant à la convention du 26 janvier 2015 relative au CSP, signé par les partenaires sociaux le 31 mai 2018.
Instauré en septembre 2011, le CSP est un dispositif d'accompagnement renforcé visant à accélérer le retour vers l'emploi et destiné aux salariés licenciés pour motif économique dans les entreprises de moins de 1.000 salariés et les entreprises en redressement ou liquidation judiciaire, quelle que soit leur taille. D'une durée de douze mois, il peut être allongé sans dépasser quinze mois et prévoit une indemnisation spécifique et des aides à la reprise d'emploi.
Le CSP a été modifié par la convention du 26 janvier 2015 pour améliorer ses modalités et notamment accélérer le démarrage de l'accompagnement et inciter à la reprise d'emploi. Il a déjà été renouvelé en 2016 pour une durée de dix-huit mois, jusqu'au 30 juin 2018. Cette fois-ci, la prolongation porte sur une supplémentaire.
Depuis la mise en œuvre des modifications intervenues en 2015, le CSP permet à davantage de bénéficiaires de retrouver un emploi. Entre 2014 et 2016, la proportion de personnes entrées dans le dispositif et étant toujours inscrites à Pôle Emploi douze mois après est passée de 80% à 65%. Par ailleurs, les bénéficiaires sortent plus rapidement du dispositif : en moyenne au bout de 9,5 mois, contre 10,6 mois auparavant, pour des emplois tout aussi durables qu'auparavant.

Référence : arrêté du 17 juillet 2018 relatif à l'agrément de l'avenant n°3 à la convention du 26 janvier 2015 relative au contrat de sécurisation professionnelle (CSP), publié au Journal officiel du 24 juillet 2018.
Haut de page