Le fonds souverain de la région Auvergne-Rhône-Alpes s'ouvre à l'épargne populaire

Le fonds souverain régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, alimenté jusqu'à maintenant par les banques et les acteurs institutionnels, s'ouvre aujourd'hui aux habitants. À partir d'un ticket de 2.000 à 6.000 euros, ils pourront investir dans le fonds avec la garantie que leur argent restera sur le territoire régional.

Lancé en mars 2021, le fonds souverain de la région Auvergne-Rhône-Alpes s'ouvre aujourd'hui à l'épargne des habitants. "C'est unique en France, a insisté Laurent Wauquiez, président la région, lors d'une conférence de presse organisée le 19 mai 2022. C'est absolument unique, un fonds populaire qui offre la garantie d'investir dans sa région." Le fonds a été créé sous l'impulsion de la région pour aider les entreprises régionales en difficulté face à la crise sanitaire et pour leur permettre de grandir par la suite. Il est d'autant plus d'actualité avec les conséquences économiques et financières de la guerre en Ukraine que subissent une bonne partie des entreprises françaises. Doté de presque 100 millions d'euros, le fonds est notamment financé par la région, à hauteur de 30 millions d'euros, mais aussi par Bpifrance et les banques locales dont la Caisse d'épargne, le Crédit agricole et la Banque populaire. "Nous sommes parti d'un fonds dans lequel les banques et les institutionnels investissent, là les particuliers vont pouvoir s'y mettre avec une traçabilité de leur investissement, a détaillé Laurent Wauquiez. Aujourd'hui il n'y a aucune traçabilité, c'est un enjeu colossal pour notre pays. Ce fonds permet d'avoir un produit d'épargne qui n'est pas destiné aux entreprises chinoises ; on vous apporte la garantie que l'argent que vous nous confiez ne part pas au Brésil ou aux États-Unis, il va servir à défendre nos emplois !"

Un milliard d'euros de capacité au moins

Les particuliers pourront investir dans ce produit qui prendra la forme d'un contrat d'assurance-vie classique et qui sera exclusivement distribué par Groupama Rhône-Alpes. Le ticket minimum du contrat est fixé à 2.000 euros pour les habitants déjà clients de l'assureur et 6.000 euros pour les nouveaux clients. La souscription est ouverte jusqu'au 31 décembre 2022. Le long terme, entre 8 à 10 ans, est privilégié comme dans tout contrat d'assurance-vie. En revanche, côté rémunération, rien de précis pour le moment. "Vous donner un taux de rémunération aujourd'hui est très compliqué, c'est un peu tôt, notamment avec l'inflation", a indiqué Francis Thomine, directeur général de Groupama Rhône-Alpes Auvergne, tandis que Laurent Wauquiez a cherché à tempérer estimant que "c'est un produit très comparable aux produits d'épargne, avec le même fonctionnement et la même rémunération, et en plus on apporte du sens et la garantie que votre argent ne part pas en Chine, qu'il reste chez nous".

La région a prévu d'augmenter aussi sa participation au fonds. "Tous les bénéfices dégagés sur les sommes que nous avons investies seront réinvestis. On a déjà décidé d'ajouter 15 millions d'euros, on fait grossir la pelote de laine." Le fonds permet de conjuguer deux tendances : le niveau record d’épargne des Français depuis la crise et les besoins de financement des entreprises.
La région a une forte ambition pour le fonds. "Chaque année, la région va réinvestir dedans, nous voulons aussi ajouter des fonds européens, et nous saisirons toute opportunité pour le faire grossir, y compris des appels à projets de l'État, a ainsi précisé Laurent Wauquiez. Nous agglomérerons le plus de partenaires pour atteindre une masse financière suffisante, un milliard d'euros de capacité au moins."

Le fonds s'inscrit dans le plan stratégique de relocalisation de la région, voté en décembre 2021, doté 1,2 milliard d’euros sur 6 ans (voir notre article du 11 mai 2022)

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle