Le Grand Prix de la presse territoriale 2021 pour le magazine communautaire de Dunkerque

Cap'Com a annoncé le palmarès des Prix de la presse territoriale 2021. Cette année, le Grand Prix est revenu au magazine de la communauté urbaine de Dunkerque. Comme l'indique Cap'Com dans sa présentation, cette nouvelle formule du magazine "est un enfant du temps présent". Elle a en effet été conçue et mise en œuvre "en pleine série de confinements, sur une commande de début de mandat, dans un contexte citoyen déstabilisé".
La magazine, réalisé en interne, ne se distingue pas par l'originalité de son titre, puisqu'il s'appelle... "Magazine communautaire". Il se remarque en revanche par sa densité (plus de 80 pages), sa maquette très aérée et lisible et son alternance de texte courts et de textes plus longs. Le jury du Grand Prix a également été séduit par le choix du volume, de la matière, de la périodicité, la dimension du dossier en ouverture (une vingtaine de pages en début de magazine), l'adjonction de témoignages et d'expertises venant de l'extérieur ou encore par l'intégration des compétences en interne. Selon Cap'Com, la nouvelle formule a obtenu "de bons retours de la part de ses lecteurs, avec des témoignages qui montrent que le pari de la quantité et de la qualité est gagnant".
De son côté, la communauté urbaine explique qu'elle a "initié une démarche d'éducation populaire dans ce nouveau magazine. Au-delà de l'information, il vient aussi apporter du lien, de l'interactivité et des éléments de compréhension sur les enjeux importants de l'avenir de notre territoire".
Les autres prix décernés par les jurys sont allés à :
• La ville de Mulhouse (prix "Projet éditorial") pour son projet M+ ;
• Le Grand Nancy (prix "Conception graphique") pour le magazine "Metropoly", qui joue tous les codes du City Mag ;
• La préfecture de police de Paris (prix "Iconographie"), pour s'être attachée à "montrer les policiers et les autres professionnels de l'institution dans des situations aussi dynamiques que possible pour mettre en lumière leur engagement sur le terrain" ;
• La ville de Saint-Paul-Trois-Châteaux, 9.000 habitants dans la Drôme (prix "Publication interne"), pour un magazine qui "donne la parole aux équipes en interne afin d'en faire un outil de communication collaboratif et participatif" ;
• L'université de Lyon (prix "Plume d'or"), pour le magazine Pop'Sciences Mag, qui "propose des contenus originaux et vulgarisés sur ce que la recherche scientifique peut apporter comme clés de compréhension à des enjeux scientifiques ou de société" ;
• La ville de Malaunay, 6.200 habitants en Seine-Maritime (prix "Petit Poucet"), pour Le M, "un espace de parole qui part de l'usager" ;
• La ville de Saint-Avertin, 15.000 habitants en Indre-et-Loire (prix "Une"), "pour un travail original en noir et blanc et qui met en valeur l'artisanat" ;
• Le syndicat mixte Artois valorisation ("Prix spécial coup de cœur du jury"), pour le magazine "100% Ressourcé", "visant à positionner le Smav en tant que 'démonstrateur grandeur nature' des changements de modes de vie et de production".

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle