Localtis

Le projet de loi contre les séparatismes s'appuiera sur le couple "maire-préfet"

Le projet de loi contre les séparatismes annoncé par le Premier ministre le 15 juillet sera présenté "à la rentrée, en septembre ou en octobre", est venu préciser Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté, dimanche 26 juillet sur France info. "L'idée c'est vraiment de définir très clairement ce qui a pour projet de s'organiser en marge de la République contre la République et de lui porter atteinte. Plus que l'islam radical c'est l'islam politique", a-t-elle déclaré, quelques jours après la publication d’un volumineux rapport sénatorial sur ce sujet. "Nous devons aussi travailler main dans la main avec le maire, comme nous l'avons fait pendant la période de confinement. Ce couple maire-préfet a très bien fonctionné et je crois que nous devons renforcer ce travail de partenariat, en soutien à des maires parfois démunis face à ces actions", a souligné la ministre. Marlène Schiappa a pris pour exemple l’excision de petites filles, dénonçant ceux qui "se fichent que les lois de la République interdisent l’excision".

Le thème des "séparatismes" avait fait irruption dans le débat politique lors d’un discours du président de la République en février. Il est réapparu à la faveur du discours de politique générale du Premier ministre devant l’Assemblée, le 15 juillet, annonçant ce projet de loi pour la rentrée.

Alors que les décrets d’attribution des ministres délégués ne sont toujours pas publiés, la lutte contre la radicalisation et les séparatismes figureront bien dans le portefeuille de Marlène Schiappa, au même titre que la prévention de la délinquance, comme l’a récemment indiqué l’agence spécialisée AEF. D’ailleurs, le directeur de cabinet de la ministre n’est autre que Frédéric Rose, l’ancien secrétaire général du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR). A noter que ce dernier est également directeur de cabinet adjoint du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Marlène Schiappa sera donc chargée du suivi de la stratégie nationale de prévention de la délinquance rendue publique en mars 2020.

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page