Tour des Terr’ au cœur du Centre Val-de-Loire

Nous avons décidé de profiter de l’arrêt de notre bus des Terr’ en région Centre Val-de-Loire pour visiter le musée de Sologne et gambader dans les jardins des domaines de Chaumont-sur-Loire et de Chambord. L’été, c’est aussi l’occasion de profiter de la beauté de son propre jardin ou de produire et récolter le fruit de ses cultures.

Une envie de nature ? La Sologne est faite pour vous ! Ce territoire situé entre Blois et Orléans offre un espace verdoyant permettant de se reconnecter avec la nature. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette région, rendez-vous au musée de Sologne.  

La Sologne, un territoire naturel au cœur du Centre Val-de-Loire

La Sologne offre un territoire riche et diversifié en faune et en flore. Niché au cœur du Val, à mi-chemin entre Chambord et Chaumont-sur-Loire, ce vaste espace naturel et forestier s’étend sur 5 000 km². Le musée de Sologne, situé à Romorantin-Lanthenay permet de découvrir l’histoire de la région et plus particulièrement son environnement naturel, son architecture, ses coutumes et ses traditions.

Le musée se situe dans 3 moulins reliés entre eux par une passerelle sur la rivière. En 2016, la crue de la Saudre a inondé une grande partie de la ville dont le musée qui a vu le niveau d’eau monter jusqu’à 1,94 mètre à l'accueil du bâtiment. Des travaux ont été entrepris dans tout le rez-de-chaussée ce qui a permis de refaire à neuf la boutique, l'accueil, les salles d'exposition et de proposer de nouveaux aménagements avec un parcours sonore et visuel destiné à immerger le visiteur dans l'ambiance de la Sologne.

Un prêt octroyé par la Banque des Territoires dans le cadre du programme Action Cœur de ville a concouru à cette rénovation d’envergure.

Situé à quelques kilomètres de Romorantin-Lanthenay, toujours dans un contexte verdoyant, les châteaux de Chambord et de Chaumont-sur-Loire accueillent chaque année, des milliers de visiteurs qui se déplacent pour découvrir ou redécouvrir ces châteaux de la vallée de la Loire. Ces domaines sont aussi constitués de merveilleux parcs et jardins qui ont de quoi éblouir nos mirettes.

Alliance entre art et végétaux à Chaumont-sur-Loire

Le Domaine régional de Chaumont-sur-Loire, se situe entre Blois et Tours. Depuis 2007, la Région Centre-Val de Loire est propriétaire du domaine, faisant de celui-ci un établissement public. Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, au titre des paysages culturels, le Domaine arbore 32 hectares qui dominent la Loire, tous consacrés à l’art du paysage, composé de jardins pérennes.

Le Domaine régional de Chaumont-sur-Loire accueille depuis le 22 avril, la 30ème édition du Festival international des jardins et ce, jusqu’au 7 novembre 2021. L’événement s’articule autour de la thématique « Biomimétisme au jardin ». L’objectif est de placer la faune et la flore comme source d’inspiration et de remettre la nature au cœur de la réalisation des projets humains. Pour faire vivre ce festival, des équipes de concepteurs venues des quatre coins du monde ont créé 30 nouveaux jardins qui ont été sélectionnés parmi 400 dossiers à la suite d'un concours. Ce festival d'art n'est donc pas seulement une mine d'idées, c’est aussi une pépinière de talents. Il fait revivre l'art du jardin et recherche constamment à valoriser de nouveaux végétaux, grâce à des idées originales et des méthodes innovantes.

Dans le cadre du mécénat national et plus particulièrement l’appel à projets sur le thème « architecture et paysage » la Caisse des Dépôts a versé une subvention financière permettant de participer à la réalisation du Festival international des jardins.

A une trentaine de kilomètres du Domaine de Chaumont-sur-Loire, les Jardins-potagers du célèbre château de Chambord ont aussi de quoi satisfaire nos papilles.

 

Réalisation d’une utopie écologique à Chambord

Le Domaine a de quoi donner le vertige puisqu’il couvre une superficie de plus de 5000 hectares. Afin d’exploiter cette richesse, de favoriser les circuits courts et la permaculture, des Jardins-potagers sont façonnés dans un esprit entrepreneurial. En novembre 2018, le projet de création débute avec des Jardins-potagers en culture maraîchère et fruitière. L’implantation du premier potager sur une parcelle de 5000 m², à côté des écuries du Maréchal de Saxe, va s’étendre sur 5 hectares supplémentaires dans les années à venir. Le choix de cet emplacement n’est pas anodin, puisqu’au XVIIe et XIXe siècle, des potagers étaient déjà présents sur ces terrains. Ils ont pour objectif de redonner au Domaine sa vocation nourricière et agricole, avec l’ambition de réaliser une utopie écologique. Il s’agit de concevoir un agroécosystème durable, productif et complètement intégré au Domaine. Cette approche est fondée sur une observation minutieuse de la nature, dans un absolu respect de l’environnement et de la vie des sols.

Les premières récoltes ont été commercialisées au courant de l'été 2019 en circuit court (visiteurs du Domaine, agents, restaurants du Domaine, magasins bio de la région). Les Jardins-potagers ont reçu la certification biologique et le label AB en juillet 2019.

Dans le cadre du mécénat national et régional, la Caisse des Dépôts a apporté une subvention financière permettant, au travers de celle-ci, de contribuer à l’initiation et au développement de ces jardins potagers en permaculture de 2019 à 2021.

Et si la lecture de cet article vous a donné envie de passer au jardinage, voici quelques conseils utiles.

Source : https://www.ecologie.gouv.fr/comment-jardiner-sans-pesticides#