Une réalisation Banque des Territoires

Aldilonda : création d’un axe de mobilité douce à Bastia (2B)

Afin d’encourager la mobilité durable, la Banque des Territoires a accompagné la ville de Bastia dans la création d’une voie de mobilité douce, l’Aldilonda, qui relie le front de mer au centre-ville historique. 

Si vous souhaitez continuer et lire nos vidéos, vous devez nous donner votre accord en cliquant sur le bouton ci-dessous.

En bref

Frise chronologique

Chiffres clés

Longueur de l’axe de mobilité douce 6 kilomètres

Longueur de la passerelle piétonne et cyclable 450 mètres

A retenir

Promotion de la mobilité douce

Désenclavement de la citadelle

Reconnexion de la ville et de sa façade maritime

Montage du projet

  • Mobi Prêt sur 40 ans : 5 millions d’euros

Zoom

Promouvoir la mobilité douce : un enjeu stratégique pour Bastia

La ville de Bastia s’est engagée en faveur du développement d’un réseau de voies à mobilité douce, et ce, avec plusieurs objectifs :

  • favoriser la mobilité urbaine durable
  • connecter les voies douces existantes
  • promouvoir de nouveaux modes de déplacement
  • désenclaver la citadelle (classée monument historique) et les quartiers sud de Bastia ;
  • reconnecter la ville à sa façade maritime ;
  • mettre en valeur et enrichir le patrimoine.

 

Création d’un nouvel axe nord-sud continu

Dans cette optique, la commune a créé une voie douce de circulation, adaptée aux personnes à mobilité réduite, qui permet de relier le nord au sud de la ville sur près de 6 kilomètres. Cet axe se distingue par son absence de coupure, rendu possible grâce à la création de deux infrastructures spécifiques.

  • L'Aldilonda : il s’agit d’une passerelle piétonne et cyclable de 450 mètres de long en contrebas de la citadelle. Elle longe le pic rocheux qui, jusqu’à présent, interrompait les voies de communication entre le sud et le nord et relie le centre-ville au Spassimare, la route du front de mer. Elle constitue une vraie prouesse technique et architecturale car elle s’élève à 5 mètres au-dessus de la mer.
  • Le Mantinun : il s’agit d’un théâtre de verdure accessible à pied ou via un ascenseur intégré aux anciens remparts de la citadelle, et ce, sur un dénivelé de 30 mètres. Ce nouvel espace fait le lien entre la ville basse et la ville haute et a également permis la revalorisation du jardin Romieu.

La Banque des Territoires est un partenaire avec qui nous travaillons pratiquement au quotidien. Ce sont des professionnels qui veulent faire avancer les projets. Il n'y a pas de politique derrière, autre que celle de vouloir faire progresser les projets. 

Pierre Savelli, Maire de Bastia

Dans le cadre du programme Action Cœur de Ville, la Banque des Territoires a accordé un Mobi Prêt de 5 millions d’euros sur 40 ans pour financer la création de cette voie douce.

Les acteurs

Une réalisation de la Direction Régionale de Corse

Contacter votre direction régionale