Capteurs de CO2 : le RFVE veut équiper toutes les écoles aux frais de l'État

"L’État doit financer l'achat des capteurs de CO2 pour sécuriser les écoles", déclare le RFVE (Réseau français des villes éducatrices) dans un communiqué du 1er septembre 2021.
Pour l'association représentant les élus locaux chargés de l'éducation, de tels appareils "peuvent être utiles comme outils pour mieux mettre en œuvre les recommandations d’aération régulière des locaux". Et de pointer un certain nombre de cibles privilégiées : crèches et écoles maternelles "où les enfants ne portent pas de masques", ainsi que les espaces de restauration scolaire.
Rappelant en outre que le ministère de l’Éducation nationale a recommandé aux communes d’investir dans des capteurs de CO2, les élus du RFVE déplorent qu'"aucune politique d’ensemble [ne soit] mise en place". Selon eux, les maires doivent pouvoir prendre "eux-mêmes les décisions concernant les locaux scolaires dont ils ont la charge". Décisions qui devraient être assorties de deux conditions. D’abord, "la mise en place et l’utilisation de capteurs de CO2 doit se faire en coopération entre les différents acteurs de l’école". Ensuite, "une aide financière généralisée pour l’équipement des écoles" doit être accordée par l'État, sachant que "selon les retours des élus ayant passé des premières commande, un capteur de CO2 de bonne qualité coûte au moins 300 euros". Un coût à multiplier "a minima" par le nombre d'écoles, précise encore le RFVE. Avec plus de 44.000 établissements publics dans le premier degré, la facture dépasserait donc les 13 millions d'euros.
À la veille de la rentrée des classes, l'intervention du RFVE ajoute à la cacophonie sur le sujet après que l'Assemblée des départements de France s'est dite opposée à "une généralisation systématique" des capteurs de CO2 (lire notre article du 31 août), que l'Association des régions de France s'est fixé l’objectif d’équiper rapidement chaque lycée d’au moins un capteur mobile... et que Jean-Michel Blanquer a jugé lors de sa conférence de presse de rentrée que "ces capteurs ne sont pas centraux dans la stratégie de lutte contre l’épidémie" (voir notre article du 30 août).

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle