Contrat d’engagement pour les jeunes "en rupture" : démarrage prévu en octobre 2022

Une circulaire vient de préciser le contenu des appels à projets régionaux visant à accompagner les jeunes "en rupture" vers le contrat d’engagement jeune. Un dispositif qui doit démarrer en octobre 2022.

Mis en œuvre depuis le 1er mars 2022, le contrat d’engagement jeune (CEJ) cible aussi les 16-25 ans sans emploi ni formation les plus éloignés des institutions. C’est l’objectif d’un accompagnement plus souple, destiné aux jeunes dits "en rupture", annoncé mi-mars (lire notre article du 17mars 2022).
Si des premiers accompagnements sont déjà financés dans le cadre de la prolongation du plan d’investissement dans les compétences*, de nouveaux appels à projets régionaux doivent être lancés d’ici la fin avril pour un démarrage en octobre 2022, précise une circulaire datée du 22 avril. Elle indique la place et le rôle des porteurs de projet, qui devront se coordonner avec les missions locales.
Le rôle des associations consistera à repérer ces jeunes. Leur mission sera alors, et si besoin pendant plusieurs semaines, "d’établir et de stabiliser un premier lien de confiance" afin de conduire à la signature d’un contrat d’engagement jeune. Dès cette étape, elles pourront se décider d’interventions conjointes avec les missions locales. Si le CEJ est, ensuite, formellement ouvert par le représentant légal de la mission locale ou de son délégataire, le travail en coordination avec les associations se poursuit. Le plan d’action est ainsi "défini par le porteur, la mission et le jeune en fonction des besoins particuliers de ce dernier". La circulaire détaille le contenu possible des "engagements" (tels que reprendre confiance en soi, accomplir des démarches, reprendre une activité…) pouvant être contractualisés avec ces jeunes.  

À la suite de ces appels à projets régionaux, un marché "sera mis en place pour permettre à des opérateurs de mettre en œuvre le CEJ, à l’égard des publics les plus en difficulté, dans les mêmes conditions que Pôle emploi ou les missions locales", confirme la circulaire.

*via l’appel à projets "100% inclusion" prolongé pour certains lauréats.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle