Environnement - Des pesticides dans 9 rivières sur 10 contrôlées en France, selon l'Ifen

La présence de pesticides dans les cours d'eau et les nappes souterraines est généralisée en France, avec 9 rivières sur 10 contrôlées présentant un ou plusieurs pesticides ainsi que la moitié des eaux souterraines, selon un dossier que vient de publier l'Institut français de l'environnement (Ifen). En rivière, 91% des 819 points contrôlés en 2005 par l'Ifen présentaient au moins un pesticide (produits phytosanitaires utilisés pour la protection des végétaux ou biocides pour la protection de biens d'équipement comme le bois de charpente). Pour les eaux souterraines, 55% des 1.213 points de contrôle révélaient une concentration de pesticides.
Les niveaux de contamination sont significatifs, indique l'étude de l'Ifen :
36% des points de mesure en eaux de surface ont une qualité moyenne à mauvaise et 25% des points de mesure en eaux souterraines ont une qualité médiocre à mauvaise.  L'Ifen n'en tire cependant pas de conclusions concernant l'évolution de la qualité des eaux en France, soulignant que son dispositif d'observation a changé. Ainsi entre 2004 et 2005, environ 200 points de contrôle ont été rajoutés.
S'ils ne sont pas entièrement représentatifs, ces contrôles permettent de donner un aperçu de la contamination des eaux par les pesticides.
Selon Christian Feuillet, responsable de l'unité Etat des milieux à l'Ifen, "36% des mesures dans les cours d'eau montrent une qualité moyenne à mauvaise et un quart une qualité médiocre à mauvaise, donc on est quand même dans des situations où, sur un nombre significatif de points, l'eau n'est plus propre à un bon usage".

 

A.L. avec AFP

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle