Les six ans d'un conseil intercommunal des jeunes

Publié le
dans

Organisation territoriale, élus et institutions

Tourisme, culture, loisirs

Puy-de-Dôme

Créé en 2005, le conseil intercommunal des jeunes (CIJ) de la communauté de communes du Pays de Cunlhat doit renouveler en permanence sa dynamique. Efficace dans un premier temps, il a végété un moment, avant de muter en 2010 : grâce à un fort investissement associatif, les jeunes du CIJ se mobilisent pour l’organisation d’un festival de musique. Le CIJ doit de nouveau trouver ses marques

La communauté de communes du Pays de Cunlhat (7 communes, 3.400 habitants), est un territoire rural au sud-est de Clermont-Ferrand. En 2005, à mi-chemin du précédent mandat, les élus ont décidé de créer un CIJ. Dominique Hiberty, vice-président de la communauté de communes en charge de la jeunesse et de la culture, explique : "Nous sommes partis du constat que nous remplissions bien notre mission pour la tranche d'âge 4-12 ans, mais qu'il fallait innover et faire des propositions aux adolescents et aux jeunes adultes. Le conseil intercommunal des jeunes nous a semblé être un bon outil. Mais il faut reconnaître que nous avons beaucoup de mal à le faire vivre."

Des débuts prometteurs

Après une campagne d'explication dans les collèges de la communauté de communes, des élections ont été organisées et un conseil composé de 19 jeunes de 12 à 18 ans a vu le jour. Quatre commissions ont immédiatement été créées. La première, intitulée "BMX", avait pour objet de mettre en place un circuit de vélo tout terrain. La seconde visait à créer une salle des jeunes. Les deux autres, "sorties / animations" et "communication", comme leurs noms l'indiquent, se proposaient d'organiser les loisirs de cette classe d'âge et de le faire savoir.
La réussite marquante du premier mandat du CIJ fut la mise en place du circuit BMX. Assistée par un agent communautaire, la commission mena à terme son projet, à la satisfaction de tous. Ce succès masquait plusieurs difficultés. Tout d'abord, une grande hétérogénéité entre les aspirations des jeunes de 12 et de 18 ans. Ensuite, une désaffection due à la durée du mandat. Enfin, un manque criant d'encadrement qui rendait difficile le suivi des réalisations. Pour le deuxième mandat, qui, comme pour les élus adultes, débuta en 2008, des correctifs furent apportés au dispositif.

Les nouveautés du deuxième mandat

Le Pays de Cunlhat ne possède pas de lycée. Les adolescents, pour poursuivre leurs études, deviennent internes et manquent de temps pour se consacrer à leur mandat. Il est donc décidé de recentrer le CIJ sur les collégiens. Il est également admis que lorsque les élus ne suivent pas les travaux du conseil, ils peuvent être remplacés par des jeunes non élus et plus motivés. Sur ces nouvelles bases, quelques initiatives intéressantes sont prises et des sorties sont organisées, mais le conseil ne trouve pas ses marques. Le renouveau vient, en 2010, de l'association locale "Do Mais En Corps" qui propose de faire participer les jeunes du CIJ à l'organisation d’événements musicaux. Avec l’appui des élus, et encadrés par les membres de l'association, les jeunes s'investissent dans l'organisation d'un festival de musique et, très vite, se passionnent pour ce projet. Du coup, explique Dominique Hiberty, les jeunes ne se considèrent plus vraiment du CIJ : toutes les dernières réunions ont été animées par les jeunes de l'association "Do Mais En Corps" !

La question cruciale de l’encadrement

"C'est très positif, observe le vice-président. Mais si nous voulons dynamiser le CIJ avec d'autres partenariats, d'autres thématiques, il nous faut recruter une personne pour ce travail. La chef de projet, Sabine Rostaing, qui s'occupe de l'animation jeunesse, nous assiste, mais elle n'a que peu de temps à y consacrer. Nous partons d'un potentiel de 90 jeunes sur l'ensemble de la communauté de communes, ce n'est pas rien."

Luc Blanchard, Studio graph pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Communauté de communes du Pays de Cunlhat

Nombre d'habitants :

3419

Nombre de communes :

7
8 grande rue -BP 13
63590 Cunlhat

Dominique Hiberty

vice-président en charge de la jeunesse et de la culture

Sabine Rostaing

responsable de l'accueil de loisirs
Haut de page