Localtis

Petite enfance - L'Unaf publie un guide sur les différences religieuses et culturelles entre parents et assistantes maternelles

Publié le
par
Jean-Noël Escudié / PCA
dans

Social

Jeunesse, éducation et formation

Citoyenneté et services au public

L'Unaf (Union nationale des associations familiales) et l'Ufnafaam (Union fédérative nationale des associations de familles d'accueil et d'assistantes maternelles) ont mis en ligne "un guide inédit pour ouvrir le dialogue sur les différences religieuses et culturelles" entre les parents et les assistantes maternelles. Le document bénéficie du soutien de l'Observatoire de la laïcité et du ministère des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes. Unaf et Ufnafaam avaient déjà publié en 2010 une "Charte pour de bonnes relations entre parents et assistantes maternelles".

Favoriser de bonnes relations

Intitulé "Différences culturelles et religieuses : parlons-en", le guide part du constat que "parents et assistantes maternelles ont des pratiques culturelles différentes pour prendre soin des tout-petits", de nombreuses assistantes maternelles ayant des origines extra-européennes. Il constate que "les notions d'éveil du tout petit, le rapport au corps, l'alimentation sont autant de domaines où les pratiques peuvent être différentes et enrichissantes. Toutefois, elles peuvent aussi créer de la surprise et rendre plus délicates les relations entre parents et professionnels, voire créer des malentendus et de l'incompréhension". En seize pages, le guide - assorti de témoignages de parents et d'assistantes maternelles - s'efforce donc de lever des idées reçues et, surtout, de créer les bases d'un dialogue fructueux. Pour cela, il aborde quatre grands thèmes. Le premier recense "ce qui favorise de bonnes relations", autrement dit le bien-être de l'enfant - évidemment partagé par les deux parties -, la façon d'apprendre progressivement à se connaître, l'importance de conserver toujours une attitude bienveillante et la volonté de "trouver des compromis en respectant le rôle de chacun".

Les différences religieuses, "parfois sources d'appréhensions"

La deuxième partie aborde les trois principales différences culturelles qui apparaissent comme des sources d'incompréhension, telles qu'elles sont ressorties des témoignages recueillis et des publications sur le sujet : les pratiques de maternage, les règles de politesse dans les relations entre parents et assistantes maternelles et la langue. Sur ce dernier point, si l'assistante maternelle a reçu un agrément du service de PMI du département évaluant ses capacités de communication orale en langue française, le guide se garde d'oublier le cas de figure où les parents ne maîtrisent pas ou mal la langue française.
Troisième thème traité : les différences religieuses, "parfois sources d'appréhensions et d'interrogations". Le chapitre rappelle notamment les principes de la laïcité, ainsi que les règles applicables dans le cadre de l'accueil par une assistante maternelle. Autres questions évoquées sous cet angle : les signes d'appartenance, la prière et les repas.
Enfin, le guide consacre une page à la possibilité de pouvoir échanger avec un tiers. Il peut s'agir notamment de l'animatrice du RAM (relais assistante maternelle), de la directrice de la crèche familiale, de l'Ufnafaam ou, en cas de difficultés, du service de la PMI du département.

Haut de page