1 expert, 3 questions : lumière sur l’action de la Banque des Territoires pour l’habitat spécifique

Dans le cadre de son action en faveur de l’économie sociale et solidaire, la Banque des Territoires soutient le développement de projets dans le secteur de la santé, du médico-social, de la solidarité intergénérationnelle et de la solidarité nouvelle pour le logement. Elle propose notamment une offre de financement adaptée pour la construction, la modernisation ou la restructuration d’établissements de l’habitat spécifique. Dominique Nguyen, responsable du service Habitat spécifique de la direction des prêts de la Banque des Territoires, nous explique l’action de la Banque des Territoires dans ce secteur.

Dominique Nguyen

Responsable du service Habitat spécifique de la direction des prêts de la Banque des Territoires

Parce que l’habitat spécifique répond aux besoins de prise en charge des personnes les plus vulnérables, son financement est au cœur des missions d’intérêt général que confie l’Etat à la Caisse des Dépôts et donc à la Banque des Territoires.

Dominique Nguyen

Qu’est-ce que l’habitat spécifique et quels sont les enjeux du secteur ?

Au sein de la direction des Prêts de la Banque des Territoires, le segment « Habitat spécifique » regroupe l’offre de financement dédiée aux besoins en habitat social non couverts par les logements HLM familiaux. L’habitat spécifique se situe véritablement à la croisée de la politique du logement et de la politique sociale.

Nos champs d’intervention sont donc très larges. Ils couvrent aussi bien les structures pour des personnes en perte d’autonomie comme les maisons de retraite, maisons d’accueil spécialisée, services de soins infirmiers à domicile, que des structures à destination des jeunes, comme les résidences universitaires, les foyers de jeunes travailleurs, ou encore les maisons d’enfants à caractère social. Cela comprend également les structures pour des personnes en situation de précarité, comme par exemple des centres d’hébergement, des pensions de famille, ou des foyers de travailleurs migrants. Sans oublier les logements liés à l’emploi, comme les casernes de gendarmes et de pompiers, les logements pour travailleurs clés, et les organismes de fonciers solidaires... etc     

Pourquoi la Banque des Territoires s’engage auprès des acteurs de l’habitat spécifique et quelles sont les solutions qu’elle propose pour accompagner les porteurs de projet de ce secteur ?

Parce que l’habitat spécifique répond aux besoins de prise en charge des personnes les plus vulnérables, son financement est au cœur des missions d’intérêt général que confie l’Etat à la Caisse des Dépôts et donc à la Banque des Territoires. Nous accompagnons les politiques publiques en apportant des réponses concrètes aux acteurs avec des solutions de financement de long terme adaptées, sans autre enjeu que de permettre le bouclage de leur projet en faveur des populations visées. En ce sens, nos interventions garantissent neutralité et pérennité pour les porteurs de projet.     

Pour avoir une idée plus précise du type de projet que vous accompagnez, pourriez-vous nous présenter un projet soutenu par la Banque des Territoires ?

Nous avons accompagné le projet porté par l’association SOLIHA Seine et Marne* qui consistait à donner une nouvelle vie à une grange appartenant à la commune de Chenoise en la transformant en logements très sociaux.

Trois logements très sociaux T3 et T4 ont ainsi vu le jour, financés en un prêt de la Banque des Territoires, le Prêt Habitat Privé, à hauteur de 37% du prix de revient.

Les travaux de réhabilitation lourde, dont une partie effectuée en chantier d’insertion, ont permis l’installation d’une pompe à chaleur et l’atteinte du label BBC-Effinergie. Les locataires, 3 familles avec enfants, sont entrés dans les lieux en septembre 2019, accompagnés par une conseillère sociale de SOLIHA.

Par cette opération, SOLIHA Seine et Marne vient d’être lauréat du concours Le Geste d’Or 2020, prix récompensant les chantiers exemplaires.

* L’association fait partie du Mouvement SOLIHA (Solidaires pour l'habitat) issu de la fusion en 2015 du réseau PACT (Propagande et action contre les taudis) créé dans les années 1940 pour permettre l’insertion des personnes les plus fragiles par le logement, et du réseau Habitat & Développement. Le Mouvement SOLIHA regroupe aujourd'hui 140 organismes dont 24 sont agréés pour la maîtrise d’ouvrage d’insertion. 

.