Agdatahub : un nouvel outil pour favoriser et accélérer la transition numérique du secteur agricole

La société Agdatahub a levé 2,5M€ de fonds propres auprès d’API-Agro et de la Banque des Territoires. L’ambition ? Mettre à disposition des acteurs de l’écosystème agricole un outil leur permettant d’échanger et de valoriser leurs données en toute sécurité. Par cet investissement, la Banque des Territoires soutient pleinement le développement de cette plateforme digitale dans un contexte de crise sanitaire où la question de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire de l’Europe est au cœur des préoccupations.

Accompagner le secteur agricole dans sa transition numérique

La création d’Agdatahub, filalie de la société API-Agro, vise à redonner la main à l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur agricole, sur les données numériques produites chaque jour dans les exploitations et dans tous les métiers du secteur, « de la ferme à la table ». Au-delà de favoriser des échanges facilités et sécurisés, cet outil permet une meilleure gestion et transparence sur les données de l’agriculture.

Cette levée de fonds va permettre d’accélérer le développement de la plateforme Agdatahub et de l’inscrire davantage dans la vision d’un RGPD de la donnée agricole. Les données sont en effet placées sous le contrôle des producteurs et des acteurs des filières, notamment grâce à un dispositif innovant de consentement des apporteurs de la donnée, basé sur leur identité numérique, avec l’objectif de garantir la souveraineté numérique au secteur. 

Une plateforme, plusieurs bénéfices

Les utilisateurs de la plateforme peuvent choisir avec quels partenaires ils souhaitent échanger leurs données et définir les usages en toute sécurité.

Ce partage de données est source de bénéfices :

  • Améliore les pratiques actuelles ;
  • Crée de nouveaux services innovants en matière d’agroécologie, d’agriculture de précision ou de performance économique ;
  • Favorise la transparence et fournit ainsi une meilleure information aux consommateurs finaux.

La Banque des Territoires est convaincue du potentiel de ce projet pour accompagner les acteurs de la filière agricole dans une transition numérique éthique et souveraine. Ce projet est créateur de valeur pour un secteur clef de l’économie française et pour les territoires. 

Antoine Troesch, directeur de l’Investissement à la Banque des Territoires