Apprendre à vivre autrement dans l'agglomération rennaise

Publié le
dans

Environnement

Energie

Ille-et-Vilaine

En mars 2009, les habitants de l'agglomération de Rennes (Ille-et-Vilaine) sont interpellés par des affiches aux couleurs vives et au ton décalé : "Sommes-nous tous des autruches ?" ou "Sommes-nous tous des porcs ?" Avec cette campagne, Rennes Métropole veut mobiliser les habitants sur le développement durable avant le lancement du plan Climat-Energie. Un blog participatif intitulé toutmieux.com est proposé aux habitants.

Dans l'optique du lancement de son plan Climat-Energie prévu à la fin de l'année 2009, Rennes Métropole (37 communes, 400.000 habitants) a organisé une campagne de sensibilisation pour mobiliser les habitants de son territoire. "Le projet communautaire de développement durable se décline en quatre thématiques prioritaires : les transports, les énergies renouvelables, l'urbanisme et l'habitat, les éco-activités et l'innovation", explique Pascale Caillère, chargée de communication à Rennes Métropole. Il s'appuie notamment sur les résultats chiffrés du diagnostic énergétique effectué en 2008. La campagne d'information "tout-mieux" procède de l'idée que toute avancée en matière d'économie d'énergie et de gestes responsables est liée à la mobilisation de chacun. "En plus de communiquer sur les engagements de l'agglomération, les élus ont voulu connaître les pratiques individuelles en la matière et les faire circuler", précise Pascale Caillère. Sur les conseils de l'agence de communication retenue, Rennes Métropole a opté pour une campagne au ton volontairement provocateur - "Sommes-nous tous des porcs ?" - et dont la pièce maîtresse est un blog participatif, toutmieux.com. Coût global de l'opération : 150.000 euros.

Le site internet toutmieux.com comme levier de mobilisation

Site de partage d'expériences individuelles mis en ligne en mars 2009, toutmieux.com s'organise autour de cinq rubriques thématiques : environnement, consommation, déchets, déplacements et habitat. Il propose également un agenda des animations locales autour du développement durable ainsi que des renseignements relatifs au plan climat énergie. "Ce blog a vocation à être alimenté par des témoignages et des conseils des habitants de l'agglomération. Au moyen d'un formulaire, chacun peut poster un message dans chacune des rubriques, mais aussi des vidéos ou des illustrations. L'intérêt est d'amorcer le dialogue et de montrer les gestes responsables et simples à adopter au quotidien", indique Pascale Caillère. Le jour de la mise en ligne, le site a enregistré 2.300 visites. Depuis, 300 à 600 personnes le consultent tous les mois. Jusqu'à maintenant, les messages sont postés par des acteurs impliqués de longue date dans des pratiques durables : vente à la ferme, co-voiturage, compostage... "Pour l'instant, nous n'avons pas encore eu beaucoup de témoignages individuels volontaires. Le site reste encore largement nourri par les expériences de nos partenaires et de leurs réseaux, comme l'Espace info énergie (EIE) ou la Maison de la consommation et de l'environnement (MCE), qui regroupe des associations locales", souligne Pascale Caillère. "Lors du lancement du site, nous avons eu des problèmes de référencement et donc souffert d'un manque de visibilité auprès des Internautes". La campagne avait pourtant bien démarré. Un volet "teasing" avec des affiches déclinant les différents slogans chocs sans révéler l'émetteur du message. Cette stratégie visait à susciter la curiosité des habitants et à marquer les consciences. Ensuite, une phase "révélation" avec 50.000 dépliants estampillés cette fois avec le logo de Rennes Métropole ainsi que l'adresse du blog. Le succès relatif de la campagne a permis à Pascale Caillère d'en tirer quelques enseignements : "Nous sommes certainement allés trop vite. Avant de lancer une telle opération, il faut faire un travail de fond avec des acteurs de terrain. De toute évidence, ils n'ont pas eu le temps de s'approprier les enjeux et les outils de la campagne". Pour autant, le blog reste actif. En tant que dispositif central de la mobilisation, il sera bientôt réintégré au site de l'agglomération dans une nouvelle rubrique dédiée au développement durable.

Laura Henimann / PCA, pour la rubrique Expériences du site Mairie-conseils 

Hôtel de Rennes Métropole

Nombre d'habitants :

400000

Nombre de communes :

37
4, avenue Henri-Fréville - C.S. 20723
35207 Rennes Cedex
metropole@agglo-rennesmetropole.fr

Pascale Caillère

Chargée de communication à Rennes Métropole
Haut de page