Au pays de Saint-Brieuc "Vir'volt-ma-maison" veut maîtriser le chauffage chez les particuliers (22)

Publié le
dans

Environnement

Energie

Côtes-d'Armor

Lancé en 2013, le programme pilote "Vir'volt-ma-maison" vise la rénovation thermique de 2.600 maisons individuelles en trois ans. Notamment celles chauffées à l'électrique. Expérimenté sur le pays de Saint Brieuc, ce dispositif a vocation à s’étendre ensuite sur le territoire breton

Lorsqu'en 2008, le pays de Saint-Brieuc met en place une opération pilote de maîtrise de la consommation d’électricité avec l’Ademe, la région Bretagne et l’Etat, les premiers tests portent sur un large type de bâtiments : habitat, industries, bâtiments publics, exploitations agricoles... A l’issue de cette étape, il est décidé de cibler en priorité les maisons individuelle - chauffées à l’électricité - et les industries agroalimentaires. Désormais, l’industrie agroalimentaire bénéficie d'un programme de diagnostics à l'échelle régionale.
Côté maisons individuelles, depuis 2013, une opération est déployée pour trois ans sous le nom de "Vir’volt-ma-maison" à l'échelle du pays de Saint-Brieuc. Elle est financée par un fonds régional de maîtrise de l’énergie géré par la région Bretagne (voir fin du texte).

Vir'volt-ma-maison s’élargit à tous les modes de chauffage

Le dispositif Vir'volt-ma-maison est accessible à tous les propriétaires de maisons individuelles, sans conditions de revenus, par le biais d’un dossier unique de subvention. L’accompagnement technique et financier est assuré par l’agence locale de l’énergie, l’ALE du Pays de Saint-Brieuc.
Le démarrage du dispositif n’a cependant pas été facile : en 2013, alors que 500 dossiers avaient été visés, seuls 100 projets ont pu être subventionnés. D’où la décision des élus d’élargir le dispositif Vir’volt. "Depuis septembre 2014, nous avons étendu le programme à tous les modes de chauffage en maison individuelle, et pas seulement au chauffage électrique comme initialement prévu", indique le vice-président Energie du Pays de Saint-Brieuc, Alain Crochet. Grâce à cette décision, la dynamique a pu être relancée.
Les chiffres parlent d’eux-mêmes : lors des trois premiers mois de 2015, ce sont déjà 69 dossiers de rénovation qui sont en cours.

Trois offres de travaux et accompagnement de bout en bout

Le dispositif Vir'volt-ma-maison propose l’accompagnement et l’aide au financement pour trois offres de travaux sans conditions de revenus : l'isolation, l'investissement en appoint bois de type poêle, et le "bouquet de travaux" permettant de réunir au moins deux types de travaux (isolation, chauffage, eau chaude). Il propose également un prêt bonifié à taux zéro en 2015 dédié à l'isolation ou à l’installation d’un poêle bois. Le tout cumulable avec le crédit impôt transition énergétique notamment.
Les techniciens de l'ALE accompagnent les particuliers de bout en bout : conseil sur les travaux, relecture commentée des devis, offre de prêts bonifiés et suivi des consommations à deux ans. "Notre rôle consiste à aider le particulier à mieux connaître et comprendre les défauts thermiques de sa maison", indique la chargée de mission de l'ALE, Aude Porsmoguer.

Une fois les travaux lancés, le suivi des consommations est effectué par un technicien de l'ALE durant 2 ans afin de repérer les économies d'énergies réellement réalisées, d’éventuels dysfonctionnements et travailler avec les occupants à une utilisation plus rationnelle de leur logement.
Le budget de Vir'volt-ma-maison est de 2,5 millions d’euros sur 3 ans.

Animer et mobiliser un tissu local d'artisans qualifiés

L'opération s’appuie sur le réseau local des artisans et entreprises RGE (reconnu garant de l'environnement). Ces derniers sont invités à faire connaître le dispositif auprès de leurs prospects. Par ailleurs, l’ALE organise depuis janvier 2015 une série de petits-déjeuners techniques pour les professionnels du bâtiment afin de les informer des dernières actualités, recueillir leurs remarques et construire avec eux des évènements permettant de promouvoir leur savoir-faire et le dispositif.
Enfin, la chambre de métiers et le Centre d’information et d’exposition sur la construction et la rénovation durable, Bâtipole, mènent un programme de mise en réseau d'artisans, qui a permis de former six équipes travaillant de manière coordonnée.

"Vir'volt Tour", un rallye pour faire connaître les résultats auprès des habitants

"Les rapports sur les suivis de consommation après travaux commencent à sortir. Ils sont très parlants", indique la chargée des politiques territoriales de l'énergie à la région Bretagne, Marie Mamdy. Des visites de chantier sont proposées aux habitants pour découvrir des réalisations vertueuses.
En juin 2015, un rallye permettant de découvrir plusieurs projets de rénovation thermique, le "Vir'volt Tour", sera organisé sur le territoire du pays de Saint-Brieuc.

Fin 2015, la région Bretagne prévoit de dresser un bilan intermédiaire de Vir'volt-ma-maison afin de décider de l’intérêt à essaimer le dispositif sur d'autres territoires en Bretagne.

Financement vertueux basé sur les certificats d'économie d'énergie
C'est une première en Bretagne, l’opération Vir'volt-ma-maison est financée par un fonds régional de maîtrise de l’énergie géré par la région Bretagne. Amorcé en première année par les financements des partenaires (Ademe, région Bretagne, département des Côtes-d’Armor et EPCI du Pays de Saint-Brieuc), il devrait ensuite s'autofinancer à 80% par la valorisation des certificats d’économies d’énergie (CEE). Chaque opération de rénovation réalisée permet de déposer des CEE au nom de la région Bretagne. Celle-ci les revend ensuite aux "obligés", les vendeurs d’énergie (électricité, gaz, chaleur, froid, fioul domestique et carburants automobiles) qui ont l'obligation légale de disposer d'un certain nombre de ces certificats.

Claire Lelong pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Syndicat mixte du Pays de Saint-Brieuc

Centre Hemera, CS40532, 8, rue des Champs de Pies
22035 Saint-Brieuc
02 96 58 08 08
accueil@pays-de-saintbrieuc.org
Nombre d'habitants : 193000
Nom de la commune la plus peuplée : Saint-Brieuc (46173 hab.)

Alain Crochet

Vice-président en charge de l'Energie

Conseil régional de Bretagne

283, avenue du Général Patton CS - 21101
35711 Rennes Cedex 7
02 99 27 10 10

Dominique Ramard

Elu référent politiques énergétiques et climatiques

Marie Mamdy

Chargée des politiques territoriales de l'énergie
marie.mamdy@bretagne.bzh

Agence locale de l'énergie du Pays de Saint-Brieuc

14bis rue du Gouedic
22000 Saint-Brieuc
02 96 52 15 70

Aude Porsmoguer

Chargée de mission
aude.porsmoguer@ale-saint-brieuc.org
Haut de page