Avec le numérique, le cinéma municipal élargit son offre (63)

Publié le
dans

Tourisme, culture, loisirs

Puy-de-Dôme

C’est en 2010, année de la loi créant la contribution des distributeurs en faveur de l’équipement numérique des établissements de spectacles cinématographiques, que les élus de la commune de Cournon ont décidé de franchir l’étape du numérique pour dynamiser le cinéma municipal. La transition économiquement bien accompagnée élargit sensiblement la programmation des trois salles.

Dans cette commune de 19.709 habitants, située dans l’aire métropolitaine de Clermont-Ferrand, la transition numérique a été planifiée sur deux ans pour limiter les perturbations de l'activité, et répartir l'effort financier municipal. Sur les trois salles du cinéma le Gergovie, deux ont été équipées de nouveaux écrans, de lunettes 3D, et surtout de projecteurs qui, à eux seuls, représentent 90% des 205.000 euros d'investissement global. L'installation du matériel ne s'est pas faite sans quelques aménagements qui, bien que réalisés pour partie par les agents du centre technique municipal, ont néanmoins coûtés 5.000 euros par cabine : extraction d'air, câblage informatique, renforcement de l'alimentation électrique. Intervenant dix ans après un investissement de 900.000 euros de travaux de rénovation, le virage technologique impose à la commune un nouvel investissement pour lequel elle a contracté un emprunt et pris des extensions de garantie à dix ans.

Un investissement qui devrait être amorti sur une dizaine d'années

Le passage au numérique est aujourd'hui largement soutenu par des dispositifs nationaux parmi lesquels se trouve la Virtual Print Fee (VPF). Cette contribution numérique est versée, jusqu'en 2021, par les distributeurs aux exploitants diffusant des sorties nationales. Dépendante de l'activité commerciale du cinéma, la VPF a apporté au Gergovie une recette de 8.312 euros en 2011 et 13.834 euros l'année suivante. En 2011, une subvention d’investissement de la région Auvergne est venue s'ajouter à hauteur de 12.000 euros. Ce qui amène Francis Menneteau du service des finances à constater que l'investissement devrait être amorti sur une dizaine d'années ; seuls les frais financiers de l'emprunt resteraient à charge de la commune. "A terme, continue-t-il, le numérique ne coûtera pas plus cher que le 35mm qui comptait de nombreuses pièces d'usure devant être impérativement changées ainsi qu’un coût important pour le transport de copies. Avec le matériel numérique, seules les ampoules des projecteurs représenteront toujours un petit budget car elles doivent être remplacées régulièrement pour un coût variant de deux à quatre mille euros."
Le Centre national de la cinématographie (CNC) peut également intervenir dans le financement de l’équipement numérique des salles qui ne pourraient percevoir suffisamment de VPF pour couvrir leur investissement.

Le numérique fait entrer le spectacle vivant au cinéma et élargit le public

Les premières séances en numériques ont démarré en novembre 2010. Plus d’un an plus tard le bilan est positif. Le support numérique est prometteur à plus d'un titre. Au premier rang, la qualité de l'image, du son et, bien sûr, les projections en 3D. Et surtout, l’équipement est désormais adapté à la diffusion de spectacles vivants ! Depuis 2012, le Gergovie diffuse en direct, ou en différé, du Covent Garden dix spectacles d'opéras et ballets du Royal Opera House de Londres. "Pour ces programmations, nous remplissons les salles à 75% ! s'enthousiasme la directrice du lieu, Martine Bellanger. Elle se félicite de la bonne santé globale de l'activité : ces dernières années nous réalisons environ 55.000 entrées et 260.000 euros de recettes brutes annuelles." Une fois payés les distributeurs et les taxes, le reste à charge pour la commune se situe aux environs de 120.000 euros annuels. Fort de ce succès, le cinéma continue sur sa lancée en proposant une diffusion mensuelle de pièces de théâtre.
En offrant plus de liberté à la ligne éditoriale, le numérique a amené de nouveaux publics et élargit l'aire de diffusion du cinéma. Mais le 35mm ne quittera pas les lieux. Il sera exposé dans le hall. La troisième salle du Gergovie, est équipée en numérique entre mars et avril 2013.

Myriam Journet / Agence Traverse pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Commune de Cournon d'Auvergne

Place de la Mairie
63800 Cournon d'Auvergne
04 73 69 90 00
Nombre d'habitants : 19709

Claire Joyeux

Adjointe en charge de la culture et du cinéma municipal, des jumelages et de la coopération

Martine Bellanger

Directrice du cinéma le Gergovie
m.bellanger@cournon-auvergne.fr

Francis Menneteau

Services des finances
f.menneteau@cournon-auvergne.fr
Haut de page