Avec #PasSansVous, faites la ville ! les élus de Bagneux vont à la rencontre des habitants (92)

Publié le
par
Jean-Luc Varin
dans

Hauts-de-Seine

Après seulement deux ans de mandat, les élus de Bagneux ont voulu faire un premier bilan de l’action municipale. Le principe étant à cette occasion d’aller à la rencontre directe des habitants. Une démarche menée tambour battant qui a fait ses preuves.

"Pour cette consultation municipale, nous avons voulu faire autrement, explique la maire, Marie-Hélène Amiable. A Bagneux, commune de près de 40.000 habitants avec un taux de 60% de logements sociaux, les questions municipales ne se discutent pas de la même manière avec la population que dans une ville résidentielle ou un petit village rural. Nous avons décidé d’aller à la rencontre des habitants, et notamment de ceux qui ne s’expriment jamais, soit parce qu’ils n’ont pas l’occasion, soit parce qu’ils n’osent pas le faire."
C’est donc une véritable opération soigneusement préparée qui a été mise en place durant deux semaines jours sous l’intitulé #PasSansVous, faites La Ville !, du 12 au 25 septembre 2016.

30 points de rencontre avec un camion équipé sillonnant les quartiers

Un camion customisé a été spécialement affrété pour sillonner la ville 15 jours durant, stationnant à chaque sortie quelques heures au cœur d’un quartier ou d’un endroit passant de la ville. Aménagé comme un salon mobile avec des tables et des chaises, il propose un espace convivial, propice aux discussions, et largement ouvert sur l’espace public.
Une trentaine de points de rencontre ont été déterminés dans la ville, où, dans ce cadre, les élus ont pu échanger avec les habitants.

Cafés-citoyens, visites dans des logements, rencontre dans des entreprises

En complément, les élus et les services municipaux ont préparé des événements dans des endroits les plus divers …, mais pas dans des salles de réunion officielles : des rencontres d’appartement, des cafés citoyens réunissant élus et habitants ont été organisés dans des bars du centre-ville, ainsi que des visites au domicile de personnes peu mobiles, handicapées, âgées ou isolées. L’équipe municipale est allée aussi à la rencontre des entreprises de la ville, en tant qu’acteurs à part entière de la vie locale.
Des échanges ont eu lieu également via des outils numériques : sur le site www.bagneux92.fr les habitants posaient des questions à leurs élus. Au cours de 4 soirées thématiques, la maire a répondu en vidéo aux Balnéolais via un "tchat Facebook".

Spectacle conçu à partir des paroles recueillies

L’opération s’est conclue par la traditionnelle fête des vendanges balnéolaise. "Il n’y a presque plus de vignes à Bagneux depuis longtemps, observe l’élue, mais la fête des vendanges est restée une tradition locale". A cette occasion, une compagnie de théâtre locale, Mimesis, a présenté un spectacle conçu en partenariat avec les services municipaux et à partir des paroles d’habitants recueillies durant les rencontres de la quinzaine, joué par des comédiens, des habitants de Bagneux et des agents de la ville.

4.000 personnes rencontrées, des leçons à en tirer

"Durant ces 15 jours, nous avons rencontré environ 4.000 personnes, soit plus de 10 % de la population, raconte la maire. J’ai appris une foule de choses sur des préoccupations de la vie quotidienne des habitants : depuis leur rôle de parents jusqu’à la problématique des punaises de lit, et j’ai perçu chez eux de grands besoins d’échanger avec la municipalité. Cela a conduit à créer des outils nouveaux d’animation, comme une bourse d’échanges de compétences que nous avons appelée ‘Troque ton talent’. Et pour donner une suite concrète à cette opération citoyenne, nous avons lancé dix groupes d’action composés d’élus, d’agents et d’habitants. Chaque groupe travaille sur une mesure concrète qui sera mise en place prochainement et qui permettra de répondre à certaines attentes exprimées par les Balnéolais durant la quinzaine".

"Rôle très important du personnel municipal"

Sur le plan financier, au regard des bénéfices humains tirés de l’opération, le coût est minime. Si l’on additionne l’achat et l’aménagement du camion, le cachet des comédiens, la réorientation d’une petite partie de leur budget de la part des services municipaux concernés, on aboutit à un coût de 30.000 euros pour la collectivité".
Le personnel municipal a joué un rôle très important. "Leur travail s’en est trouvé valorisé, et ils ont beaucoup apprécié par ailleurs de travailler avec des collègues d’autres services", souligne la maire.

Contact(s)

Commune de Bagneux

57 avenue Henri Ravera
92220 Bagneux
01 42 31 60 00
Nombre d'habitants : 38600

Marie-Hélène Amiable

Maire
marie-helene.amiable@mairie-bagneux.fr
Haut de page