Côtes-d'Armor

Bâtipole, pour maîtriser les nouvelles techniques environnementale de la construction

Environnement

Energie

Aménagement et foncier

Logement

Former les artisans, informer les particuliers, participer avec l'ensemble des citoyens à la sauvegarde de l'environnement sont les enjeux de Bâtipole, projet inscrit dans le contrat de pays de Saint-Brieuc et de la région Bretagne. Première phase, une exposition modulable et itinérante.

Les tarifs des énergies fossiles et la prise de conscience environnementale conduisent à mieux isoler les habitations et à rechercher l'usage d'énergies renouvelables. L'alimentation énergétique, les matériaux de constructions et d'isolation évoluent (lin, chanvre, fibre de bois laine de mouton...). Les nouveaux modes de vie (familles monoparentales, maintien des personnes âgées à domicile) modifient les standards des logements, plus de modularité pour les uns et plus de sécurité et de confort pour les autres (systèmes anti-intrusion, automatisme, télésurveillance orienté vers la santé à distance...). Tous ces changements ont une influence évidente sur les métiers et les pratiques des artisans.
Forts de leur expérience Véhipole, qui fédère plusieurs centaines d'entreprises de maintenance automobile pour la recherche de l'excellence et l'adaptation aux nouvelles technologies par la formation initiale et continue, la chambre de métiers de Saint-Brieuc et de nombreux partenaires institutionnels ont déclenché le projet Bâtipole.
Le pays de Saint-Brieuc (six communautés de communes et l'agglomération de Saint-Brieuc), le conseil général des Côtes-d'Armor, l'Ademe, le conseil régional et de nombreuses entreprises de pointe concernées, sont entrés dans le dispositif.

Des métiers en pleine évolution

 Bâtipole a pour vocation :
- d'inciter les particuliers et les professionnels à intégrer la notion de développement durable dans la conception et la rénovation de leurs habitations ;
- de concevoir des expositions sur les nouveaux matériaux et technologies de la construction ;
- d'élaborer des programmes d'information, de formation professionnelle ;
- de promouvoir les métiers du bâtiment auprès des jeunes sous l'angle de la modernité ;
- d'accompagner les créateurs d'entreprises porteurs de projets innovants.

Quatre espaces pour expliquer les changements dans le bâtiment, aujourd'hui

Première action de Bâtipole, la création en mars 2007 d'une exposition grand public sur un concept novateur : apprécier les nouveautés dans chacune des étapes de la construction pour conjuguer "économies d'énergie, confort, sécurité et bien-être". Sur 250 m2 sont proposés quatre espaces pour parler du bâtiment de demain "et non celui d'hier ni même d'aujourd'hui", précise en souriant Emmanuel Le Maître, responsable Bâtipole à la chambre des métiers et de l'artisanat de Saint-Brieuc. Le premier espace "matériaux et technologies" est composé  de quinze caissons d'exposition qui présentent des thématiques telles que  le gros oeuvre, l'isolation, la charpente... Dès qu'un matériau est dépassé, il est supprimé de l'exposition et remplacé par le nouveau plus performant, moins consommateur d'énergie.
Le second espace présente la gestion administrative d'un projet de construction ou de rénovation. Il s'agit, avant même de construire, d'informer, de donner des réponses (comment acquérir un terrain, qui peut faire des plans, préciser un budget, quelles sont les aides possibles...),  de présenter les partenaires, les instances, les documents incontournables comme le PLU, le permis de construire, les assurances...
Un espace "documentation" permet de consulter sur place des magazines, ouvrages consacrés à la construction et d'obtenir de la documentation technique sur les produits présentés dans l'espace "matériaux et technologies".
Le quatrième espace est une salle vidéo où des bornes interactives permettent de visionner le DVD de son choix sur des thématiques diverses : récupération de l'eau de pluie, éco-construction, énergies renouvelables, éolien...
Bâtipole est financé par le conseil régional de Bretagne, le conseil général des Côtes-d'Armor, le pays de Saint-Brieuc et l'Ademe. Bâtipole lance un appel à proposition de candidature en direction des entreprises chaque année. Des entreprises d'envergure internationale proposent des produits présentés dans l'espace "matériaux et technologie" aux artisans du département des Côtes-d'Armor. Les entreprises retenues signent une convention d'une durée d'un an, exposent leur matériel et participent à  l'animation de Bâtipole.

La formation, second volet du projet Bâtipole

Outre le conseil apporté aux particuliers lors de demi-journées d'information prévues pour 2008, vont se mettre en place des formations "flash" à l'attention des chefs d'entreprises qui, ayant très peu de temps pour se former, ont cependant de vraies questions. Elles sont animées directement par les industriels.

Des demandes, toutes particulières !

Bâtipole répond à une attente réelle. L'exposition est conçue pour être itinérante. Ainsi lors de la dernière foire-exposition de Saint-Brieuc, 1.500 personnes sont passées par le stand de Bâtipole. Trois sujets concentrent la majorité des questions. Il s'agit de l'isolation, des énergies renouvelables et du gros oeuvre.  En revanche, restent à améliorer les visites personnalisées des particuliers afin de répondre précisément aux demandes qui sont toutes... particulières ! Cela nécessite de développer des animations spécifiques, par exemple, faire venir Jean-Pierre Oliva, auteur de l'isolation écologique, qui, dans ses conférences, aide à s'approprier les techniques et surtout à se doter d'une vision globale de la construction. Car les nouvelles technologies transforment les pratiques. Par exemple, l'utilisation de briques "monomur" demande la coordination fine des artisans, plombiers, électriciens.
Bâtipole a un rôle fédérateur. Il communique de façon objective et neutre. Il a par ailleurs un rôle d'interface entre les fabricants de matériaux et les artisans.
Enfin il faut anticiper les réglementations de plus en plus exigeantes tout  en gardant les pieds sur terre en permettant aux accédants aux revenus modestes de construirent des logements qui ne seront pas peut-être 100% écologiques.
Car le développement durable repose, il faut le rappeler, sur trois volets : le social, l'économique et le respect de l'environnement.

 

Nathalie Froissart, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Côtes d'Armor

Campus de l'Artisanat et des Métiers - BP51
22440 Ploufragan
02 96 76 50 00
02 96 76 50 10

Emmanuel Le Maître

Responsable Bâtipole
e.lemaitre@cm-saintbrieuc.fr

Revitaliser les centres villes et centres bourgs

Un dispositif unique pour accompagner les villes moyennes dans leur programme de revitalisation des centres villes, depuis le conseil en amont jusqu'au suivi de projet.

Haut de page