Meuse

Bras-sur-Meuse : bien au-delà du fleurissement, une politique environnementale participative

Organisation territoriale, élus et institutions

Environnement

Energie

Tous les prétextes sont bons à Julien Didry, maire de Bras-sur-Meuse, pour faire participer la population à la vie du village. C'est ainsi que sa commission Fleurissement élabore et met en oeuvre une véritable politique du végétal dans la commune.

Comment se peut-il qu'un village de 600 habitants, dans la Meuse, à quelques kilomètres de Verdun, soit devenu, non seulement un champion du fleurissement, mais surtout un lieu exemplaire de participation de la population à la politique environnementale ? C'est sans doute lié au dynamisme de son maire, Julien Didry, jeune élu bouillonnant d'imagination. Mais lui vous dira qu'il suffit de peu pour que la population fasse preuve d'un dévouement sans borne pour son territoire. Et il le prouve.
Il raconte sans emphase que la commission Fleurissement de Bras-sur-Meuse existe depuis 2002 et qu'elle est composée de quatorze habitants de la commune, majoritairement des femmes, et de deux ou trois élus, selon la saison... ; qu'elle gère un budget modeste mais conséquent pour une commune de cette taille ; qu'elle est essentiellement une force de proposition quant aux aménagements qu'elle juge utile à l'embellissement du village. Elle organise un marché aux fleurs chaque premier dimanche de mai. Chaque automne, elle propose une bourse aux plantes, où les "mains vertes" de la commune viennent échanger leurs espèces. Après discussion avec les deux employés communaux, la commission a estimé qu'ils auraient besoin d'une serre pour fleurir correctement le village. La mairie a donc acheté une serre, un tunnel de maraîcher, de 15 mètres sur 5 et, pour sa première candidature en 2005, Bras-sur-Meuse a remporté le premier prix au concours départemental d'aménagement et de fleurissement ! Chaque année, la commission décide d'une couleur dominante. En 2005 c'était le jaune, 2006 sera multicolore.

Les ambitions de Bras ne se limitent pas à un concours de beauté

Mais les ambitions végétales de Bras-sur-Meuse ne se limitent pas à un concours de beauté ! Le parcours d'un massif à l'autre s'enrichit d'une visite guidée de la commune animée par les membres de la commission qui, à chaque étape, racontent l'histoire du lieu. Avec la chambre d'agriculture, pour accompagner le passage du Tour de France en 2004 entre Verdun et Bar-le-Duc et pour donner une image accueillante de la Meuse aux gens des villes, les villageois ont semé des fleurs champêtres dans une parcelle prêtée par un agriculteur à l'entrée du village. Et à la fin juillet, la commune a participé à l'opération Graines de paysage en invitant la population de venir cueillir les fleurs dans le champ. L'année suivante, sans Tour de France, l'opération a été renouvelée et ce sont 3.000 personnes de tout le département qui ont envahi la parcelle d'un hectare et demi ! Au point qu'il va falloir maintenant aménager des chemins dans le champ pour que tout ne soit pas saccagé par les premiers "glaneurs". Ce sera aussi l'occasion d'installer des panneaux d'explication sur l'importance de l'agriculture.
Toujours pour valoriser la ruralité du territoire et redorer son image, en interne comme en externe, Bras-sur-Meuse demande depuis quatre ans à un agriculteur local de planter un labyrinthe géant de maïs, dans un autre champ à l'entrée du village. C'est un espace ludique où les familles viennent se perdre et trouvent leur chemin en répondant à des énigmes. 11.000 visiteurs en 2004...

Le rôle du maire, aujourd'hui : animer la vie démocratique

Or, avec les moyens financiers d'un village de 600 habitants, tout cela ne peut fonctionner que si la population locale participe activement. Le service des espaces verts de Bras-sur-Meuse compte deux salariés qui donnent de leur personne, bénévolement quelquefois, pour aider leurs concitoyens de la commission Fleurissement. Mais cela ne peut suffire. "Je me bats tous les jours, dit Julien Didry, pour que les gens participent à la vie de la commune. C'est le rôle du maire, aujourd'hui, que d'animer la vie démocratique. Et quand on y croit vraiment, ça marche ! En décembre, un soir, devant la mairie, j'ai été surpris de rencontrer deux femmes de la Commission qui venaient de passer deux heures dans le froid à faire le tour de la commune pour relever les endroits où manquaient des illuminations pour les fêtes de fin d'année. C'est ainsi que ce village vit mieux, mois après mois."

Contact(s)

Commune de Bras-sur-Meuse

3 place de la Mairie
55100 Bras-sur-Meuse
03 29 84 51 59
03 29 84 51 59
contact@bras-sur-meuse.fr
Nombre d'habitants : 750

Julien Didry

Maire
j.didry@wanadoo.fr

Rénovation thermique des bâtiments publics

Une priorité du Grand Plan d’Investissement pour favoriser les économies d’énergie, réduire les émissions de CO2 et encourager le développement des énergies propres.

Haut de page