Brive et Tulle unissent leurs deux théâtres pour créer l’Empreinte, une scène nationale partagée (19)

Publié le
par
Michel Léon
dans

Tourisme, culture, loisirs

Corrèze

Les deux villes de Corrèze se sont récemment dotées d’une scène nationale commune, rapprochant ainsi leurs politiques culturelles. Dès 2015, elles avaient décidé de conjuguer leur théâtre et leur subvention pour aboutir à la création d’un établissement public de coopération culturelle. Une coopération de territoire aussi structurante… que peu courante…

Jusqu’il y a peu, Brive et Tulle (48.300 et 14.500 habitants) disposaient chacune d’un théâtre implanté en cœur de ville avec une programmation artistique pluridisciplinaire de qualité, tant en théâtre qu’en danse, musique ou cirque. Bien que distantes de moins de 30 kilomètres, les deux villes s’appuyaient sur leur propre projet pour mener une politique artistique et culturelle sur leur territoire. En 2015, malgré leur différence de taille, elles ont décidé de se rapprocher pour associer leurs moyens et créer un seul établissement public de coopération culturelle (EPCC). Trois ans plus tard, en septembre 2018, était lancée la première saison de l’Empreinte, une scène conventionnée partagée, à laquelle l’État a accordé le label de scène nationale.

Faire rayonner Brive et Tulle dans une dynamique de territoire

Le maire de Brive, Frédéric Soulier, précise : "En créant cette scène nationale Brive-Tulle, nous nous sommes engagés avec le maire de Tulle, Bernard Combes, dans une coopération de territoire, au-delà d’une simple complémentarité. La perspective politique de créer une dynamique Brive-Tulle avec un rayonnement à dimension régionale a convaincu et entraîné l’État et d’autres partenaires, le conseil régional Nouvelle-Aquitaine et le conseil départemental de Corrèze."

Budget de 3,150 millions d’euros

Le budget de la nouvelle scène s’élève désormais à 3,150 millions d’euros (avec les contributions de l’État, de la région, du département, celles de Brive (1,4 million d’euros) et de Tulle (280.000 euros) : "L’idée, précise l’élu de Tulle, était de conjuguer sur un territoire plus étendu que la Corrèze les moyens d’une scène nationale bicéphale dans un format renouvelé." Effectivement, l’Empreinte, nouveau pôle artistique et culturel pour le spectacle vivant, est structurant à l’échelle du territoire de la Nouvelle-Aquitaine.

Jouer en duo plutôt qu’en solo

"Très proches géographiquement l’une de l’autre, convient le maire de Tulle, nos deux villes se sentaient un peu à l’étroit pour gérer chacune une scène conventionnée. Brive aurait pu entreprendre une démarche en solo. Tulle aussi ! Chacun des maires savait qu’il avait la capacité de décrocher la qualification de scène nationale. Pourtant, un rapprochement des deux scènes nous a semblé pertinent."

Ce projet de rapprochement a commencé par des rendez-vous réguliers entre les structures, personnels et dirigeants, puis entre adjoints à la culture et commissions culturelles des deux communes. Ces rencontres ont abouti à une charte de préfiguration de cette scène nationale partagée, présentée à la Drac Nouvelle-Aquitaine, puis à la direction des spectacles vivants au ministère de la Culture.

Cahier des charges et audit

C’est à partir de ce document qu’un cahier des charges a été rédigé avec un cabinet d’études spécialisé qui a accompagné les deux collectivités, puis qu’un audit a été réalisé pour mieux dessiner les contours de la nouvelle structure à construire dans le prolongement des deux anciennes entités : il a fallu, entre autres, harmoniser les contrats des personnels de l’EPCC de Brive et de l’association municipale à Tulle ; rapprocher aussi les démarches territoriales des deux structures et les initiatives qu’elles avaient développées chacune (randonnées de la culture, approche du Périgord préhistorique).

Plus de 200 représentations, alternativement à Tulle ou à Brive 

Un directeur a ensuite été choisi par un jury avec l’aide du ministère de la Culture et un nom attribué à la nouvelle entité : "Nous avons eu à prendre en compte une offre culturelle protéiforme, mais depuis l’ouverture de l’Empreinte, conclut l’élu de Brive, l’identité culturelle prend forme et a été densifiée, avec plus de 200 représentations pour 65 spectacles environ, donnés alternativement à Tulle ou à Brive." Quant au public, il peut se rendre d’une ville à l’autre en empruntant, pour un euro, un bus associé aux horaires des spectacles.

Commune de Brive

Nombre d'habitants :

48300
Place Jean Charbonnel, BP 80433
19312 Brive-la-Gaillarde Cedex
contact@brive.fr

Frédéric Soulier

Maire de Brive et président de la communauté d’agglomération du Bassin de Brive

Guillaume Cabrol

Directeur de cabinet

Commune de Tulle

Nombre d'habitants :

14500
10, rue Félix Vidalin, BP 215
19012 Tulle cedex

Bernard Combes

Maire de Tulle

Thomas Jacquelin

Responsable des relations extérieures et internes
Haut de page