Deux-Sèvres

Carte de vie quotidienne : les services publics dans la poche (79)

Tourisme, culture, loisirs

Organisation territoriale, élus et institutions

Avec cette carte d’accès et de paiement, dite "Carte de vie quotidienne", la communauté de communes de Parthenay réalise des économies et modernise les services aux citoyens. Quel que soit le gestionnaire du service, communauté ou commune, l’usager n’utilise qu’une seule carte.

Territoire rural labellisé 5@ depuis 2001, la communauté de communes de Parthenay dans les Deux-Sèvres (18.000 habitants, 7 communes) a fait du développement numérique l’un des axes de son projet de territoire. "Le projet politique s’appuie sur la modernisation des services publics", indique François Gilbert, vice-président de la communauté de communes. En 2003, la collectivité a répondu à l’appel à projets national de Carte de vie quotidienne (CVQ). L’expérimentation lancée en février 2005 dans une première école, s’est depuis largement étendue. En 2012, plus de 16.000 cartes avaient été distribuées.

Une grande diversité d’applications

La CVQ est un moyen de paiement connecté à un "compte famille" qui peut être rechargé soit directement en ligne sur le portail internet de la communauté, soit aux guichets des différents services ou sur des bornes installées dans les communes. Muni de sa carte, le citoyen peut accéder et payer toute une palette de services : crèches, cantines, garderies, médiathèque, ludothèque, centres de loisirs et centre aquatique. Pour les cantines par exemple, lorsque les élèves badgent à l’arrivée à l’école, l’information est transmise à l’équipe pédagogique, ainsi qu’à la facturation de la cantine et de la garderie. "Un contrôle de présence est, en plus, réalisé par le personnel à la cantine", précise le directeur des systèmes d'information et de télécommunication, François Fouillet. La CVQ permet également la réservation, le paiement et la gestion de l’éclairage des salles de sport. Elle facilite en outre le contrôle d’accès à la déchetterie communautaire qui est limité à 15 passages par an et par famille. En outre, la carte favorise la gestion technique des équipements : 95% des bâtiments communautaires n’ont plus de clés mais des fermetures électropneumatiques.

Une nouvelle organisation avec le prépaiement des services

La mise en place de la CVQ est source de changement pour les services qui doivent s’adapter à des nouvelles logiques. Le prépaiement a nécessité de nouvelles méthodes de travail. Au lieu d’envoyer des factures aux usagers, le personnel déclenche l’envoi de SMS ou de courriels pour les informer de la situation de leur compte famille.
"Heureusement, notre collectivité a acquis depuis des années une culture des usages numériques. Le personnel et les élus ne sont pas effrayés par ces nouveaux projets, car ils sont convaincus de la plus-value, observe le vice-président. Le citoyen a en effet du mal à s’y retrouver dans les compétences exercées par les différents échelons territoriaux. Que le service soit géré par la commune ou la communauté de communes, ce qui compte à ses yeux, c’est que les services fonctionnent. C’est aux organisations internes de faire la transversalité."

Côté usagers ?

"Dans un projet innovant comme celui-là, il est primordial d’impliquer les usager. Nous avons organisé des réunions avec les parents et l’équipe éducative dans les écoles", se souvient l’élu. Cette méthode d’information est appliquée à chaque nouveau service accessible avec la Carte de vie quotidienne. Résultat : l’administration apparaît simplifiée aux yeux des habitants.
L’ensemble des consommations par "compte famille" est indiqué sur un site internet sécurisé, accessible via un mot de passe par l’usager qui peut facilement alimenter son compte famille à son rythme, ou même prévoir un échelonnement. Pour François Gilbert, "la souplesse de paiement constitue un réel avantage, sans compter la possibilité de le faire 24 h sur 24 et 7 jours sur 7".

A l’avenir, l’intercommunalité réfléchit à remplacer la carte à puce par le téléphone portable grâce à la technologie sans contact NFC. "Les services évoluent et se concentrent sur le cœur de métier qui est de recevoir du public et d’accompagner les familles en difficulté", conclut le vice-président.

Cécile Perrin pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

 

Budget de l’expérimentation
"Dès que la candidature a été retenue dans le cadre de l’appel à projets national, le budget de 600.000 euros a été finalisé avec l’ensemble des partenaires financiers. L’Etat au travers de l’appel à projets en verse 1/6e, la communauté et les communes associées paient aussi 1/6e et le reste est financé par les autres partenaires institutionnels (Europe, Datar, DGME, Caisse des Dépôts, région Poitou-Charentes, département des Deux-Sèvres)". En outre, le développement totalement expérimental a fait intervenir des partenaires industriels en matière d’ingénierie, de logiciels et d’accès sécurisé.

Contact(s)

Communauté de communes de Parthenay

Hôtel communautaire, 2 rue de la Citadelle
79200 Parthenay
05.49.94.03.77
05.49.94.90.41
cc-parthenay@cc-parthenay.fr
Nombre d'habitants : 18000
Nombre de communes : 7
Nom de la commune la plus peuplée : Parthenay (10500 hab.)

François Gilbert

Vice-président en charge des Technologies de l'information de la communication et des connaissances
gilbertfr@cc-parthenay-gatine.fr

François Fouillet

Directeur des Systèmes d'Information et de télécommunication
fouilletfr@cc-parthenay.fr
Haut de page