A Châteauroux Métropole, des bus gratuits pour un service plus efficace (36)

Publié le
par
Delphine Lethu
dans

Environnement

Energie

Indre

Châteauroux Métropole, 74.000 habitants, est composée de 14 communes toutes desservies par un réseau de bus gratuit depuis 2002. En 15 ans, la gratuité des bus a démultiplié la fréquentation et le modèle économique tient la route.

"En 2001, les bus étaient vides, témoigne l'élu communautaire chargé des transports, Paul Pluviaud. La vente de billets couvrait seulement 14% du coût total annuel du transport et 47% des voyageurs (scolaires, demandeurs d'emplois...) bénéficiaient d'une gratuité. Qu'un bus emmène 2 personnes ou 50, le coût pour la collectivité est le même. La gratuité totale rend un vrai service aux habitants et optimise l'investissement." Cette politique de transport volontariste et incitative réduit aussi les émissions de CO2 sur l'agglomération.

Nouveau modèle économique

La suppression des titres de transports a généré une baisse des coûts d'exploitation liés à la fabrication et la vente des titres, aux composteurs et au contrôle... Les entreprises et la collectivité ont été mises à contribution pour financer le reste du manque à gagner sur les ventes. "La transition à la gratuité s'est accompagnée d'une hausse du versement transport - pour les entreprises de plus de 9 salariés- , qui est passé de 0,5% à 0,6% de leur masse salariale, explique l'élu. Le reste est financé par le budget général de Châteauroux Métropole." (Voir encadré).

61 voyages par an et par habitant contre 38 pour la moyenne nationale

Dès la première année de la gratuité, en 2002, la fréquentation fait un bond de 82 %. En 15 ans, le nombre de voyages a augmenté de 1,5 million à 5 millions par an. La fréquentation est passée de 21 voyages par an et par habitant à près de 61 (pour une moyenne nationale de 38 dans les villes de moins de 100.000 habitants). Parfois redoutée, l'incivilité n'a pas augmenté. Les rares dégradations ont été endiguées par le remplacement des sièges en tissu par des coques en plastique dont l’entretien est facilité.

La reconfiguration du réseau absorbe la hausse de fréquentation

Une reconfiguration a permis d'améliorer les dessertes et les correspondances sur l’ensemble du réseau et d'absorber l’augmentation de fréquentation. Toutes les communes de l'agglomération sont desservies. Le service est assuré de 6h30 à 20h30 sur 12 lignes régulières et 4 lignes destinées principalement au public scolaire. Des lignes "virtuelles" sont utilisables en service à la demande : tout ou partie de l'itinéraire est desservi s'il existe une réservation à l'arrêt.

Service flexible pour les zones commerciales et artisanales périphériques

Une ligne dédiée aux zones commerciales et artisanales situées en périphérie permet de rapatrier jusqu'à 20h les salariés et les clients vers le pôle d’échange central. De là, les usagers peuvent emprunter trois circuits en correspondance vers les principaux quartiers de l'agglomération. À la montée dans le bus, chaque voyageur indique l'arrêt où il souhaite descendre et le conducteur adapte son itinéraire. Ce service flexible permet d’améliorer l’amplitude de fonctionnement du réseau en soirée sans mobilisation conséquente de moyens humains et matériels. "Nous avons encore des marges de manœuvre pour améliorer notre service aux entreprises afin de permettre aux salariés de prendre le bus même s'ils sont en horaires décalés", estime l'élu.

2019 : deux véhicules articulés sur les lignes principales

Loin de dégrader la qualité du service, la gratuité a été pour Châteauroux Métropole le moyen de développer le transport collectif. En 2019, la collectivité prévoit la mise en service de deux véhicules articulés permettant d’améliorer significativement la capacité sur les lignes principales. Pour l'élu, "la gratuité des bus a du sens partout où la vente de billets ne couvre qu'une faible part du coût. C'est un formidable levier pour dynamiser l'image de la ville et attirer de nouvelles populations".

Coût de fonctionnement en 2017
5,2 millions d'euros par an dont 4,1 millions d'euros de versement transport par les entreprises et 1,1 million d'euros par an par la collectivité. 5 millions de voyages ont été effectués pour 1,7 million de kms parcourus. En 2001, 1,5 million de voyages avaient été effectués pour 1,4 million de kms parcourus. Les recettes de la billetterie s'élevaient à 400 k€ et l'économie liée à la suppression de billets est de 106 k€.

Transport gratuit dans les collectivités de plus de 50.000 habitants
Châteauroux fait partie des villes ou agglomérations de plus de 50.000 habitants qui ont mis en place - parfois depuis plus de 10 ans - ou testent le transport gratuit , comme Aubagne (Bouches-du-Rhône), Vitré (Ille-et-Vilaine) Châteauroux (Indre) et Dunkerque (Nord), et plus récemment Niort.

Contact(s)

Châteauroux Métropole

1 place de la République
36000 Châteauroux
02 54 08 33 00
Nombre d'habitants : 74000
Nombre de communes : 14
Nom de la commune la plus peuplée : Châteauroux (44400 hab.)

Paul Pluviaud

Vice-président en charge des transports
paul.pluviaud@gmail.com
Haut de page