Allier

Circuits courts : un portail internet pour la restauration collective (03)

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Engagé dans une démarche en faveur des circuits courts, le conseil général de l'Allier rejoint aujourd'hui la plateforme Internet Agrilocal, qui met en relation directe producteurs locaux et acheteurs publics. Le conseil général travaille à rassembler les acteurs de la filière de façon à générer, dès le lancement en janvier 2014, un flux nourri de transactions.

En 2011, le conseil général de l'Allier a créé "La charte des produits de l'Allier". Un dispositif qui répondait à un besoin, puisque vingt-trois collèges publics y ont adhéré, manifestant ainsi leur volonté de promouvoir l'approvisionnement des restaurants collectifs avec des produits locaux. "Les gestionnaires des collèges ont rapidement pointé les lourdeurs administratives des procédures, explique Delphine Costes, chargée de mission au service agriculture au conseil général. En effet, pour chaque produit commandé, le gestionnaire doit passer un marché public, donc éditer un bon de commande, rédiger un cahier des charges... Il fallait trouver plus simple." C'est lors d’une manifestation locale, le sommet de l'élevage de Cournon, que les élus découvrent la solution : un portail internet dénommé Agrilocal. L'outil a été créé et lancé en 2013 par le conseil général de la Drôme en partenariat avec la chambre d'agriculture, pour dans un premier temps, favoriser l'approvisionnement des restaurants scolaires en produits locaux de saison. "Le service est facile d'utilisation et gratuit : Agrilocal a été développé sur des fonds publics. Il ne s'agit pas d'une entreprise commerciale, mais d’un outil libre de droit qui peut être dupliqué par tous ceux qui s’intéressent aux circuits courts", explique Alain Lognon, vice-président en charge de l'agriculture au conseil général.

Mise en relation directe des acheteurs et producteurs dans le cade de la commande publique

Agrilocal met en relation de façon simple, directe et immédiate producteurs locaux et acheteurs publics ayant une mission de restauration collective. Cette plateforme offre une photographie instantanée des produits disponibles, grâce à une base de données géo-référencée. L'acheteur fixe lui-même son périmètre de chalandise, un rayon de 10, 30 km, ou au-delà, et en quelques clics accède à l'offre du moment. Il peut ensuite passer commande en ligne, les démarches administratives sont automatisées. De leur côté, en trois clics, les agriculteurs bourbonnais auront accès dès janvier 2014, aux marchés publics et pourront proposer leurs produits. Autre avantage : chaque agriculteur dispose d'une page personnelle pour mettre en valeur ses produits et son entreprise. Là encore la gratuité est de mise.

Le conseil général anime le dispositif : 400 prospects à convaincre

"En lien étroit avec la chambre d'agriculture de l’Allier, le conseil général a recensé 400 producteurs et a commencé à les démarcher en leur proposant de se référencer sur Agrilocal", explique Alain Lognon. La chargée de mission au service Agriculture du conseil général, assistée d'une stagiaire, anime le dispositif. Les premiers résultats sont encourageants, 70% des personnes jointes se sont tout de suite déclarées intéressées. Depuis le 14 novembre 2013, le conseil général, la chambre d'agriculture et les mairies organisent 11 réunions dans le département ouvertes aux agriculteurs et aux acheteurs publics : une réunion par bassin de vie. Ces réunions permettront de faire fonctionner l'outil, de montrer concrètement comment lancer une consultation, comment y répondre ainsi que la manière dont le bon de commande est généré. Un exercice pratique est parfois préférable à un long discours.
Outre ces réunions d'information, destinées à intégrer d'autres producteurs, le conseil général compte également sur les transformateurs locaux que sont les abattoirs par exemple. Un partenariat noué avec le comité de promotion des produits de l'Allier doit permettre de sensibiliser ces fournisseurs aux avantages offerts par la plateforme. Ils viendront compléter l'offre.
Agrilocal permet de développer l'agriculture et l'emploi sans autre investissement que l’animation du dispositif. De nombreux départements l'ont compris : une vingtaine d'entre eux s'organisent afin de l'implanter sur leur territoire.

Luc Blanchard, Studio Graph, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Conseil départemental de l'Allier

1 avenue Victor Hugo B.P. 1669
03016 Moulins cedex
04 70 34 40 03
cginfo@cg03.fr
Nombre d'habitants : 343046
Nombre de communes : 320
Nom de la commune la plus peuplée : Montluçon (38000 hab.)

Alain Lognon

Troisième vice-président, en charge de l'agriculture
lognon.a@cg03.fr

Delphine Costes

Chargée de mission au service agriculture
costes.d@cg03.fr
Haut de page