Colloque « De l'épargne aux territoires » : retour sur événement

Publié le
dans

Développement économique

Le 2 octobre dernier s’est tenu un colloque organisé par la Caisse des Dépôts sur l’épargne. Un moment en présence d’Éric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts, de parties prenantes, d’experts de la Banque des Territoires, et en clôture, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances. Objectif affiché ? Présenter comment l’épargne réglementée finance des projets utiles à tous les territoires. Retour sur ce colloque dédié au modèle de transformation de l’épargne des Français.

L’épargne réglementée répond à 3 critères essentiels : la sécurité, la liquidité et la neutralité fiscale. Ce modèle est incroyablement utile au développement des territoires parce qu’il vise à transformer ses ressources à court terme et liquides, en financements de très long terme au bénéfice de l’intérêt général. La transformation de cette épargne est une caractéristique très forte de ce système.

Éric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts

Décryptage de l’épargne et son utilité 

Les Français épargnent essentiellement pour faire face aux dépenses imprévues, préparer leur retraite et anticiper leurs besoins liés au vieillissement. Qu’il s’agisse du livret A, du livret de développement durable et solidaire ou du livret d’épargne populaire, ce modèle de financement public opéré par la Caisse des Dépôts a un mode de fonctionnement spécifique et permet de financer des projets au service des territoires, notamment en faveur du logement social et de l'investissement de long terme du secteur public local.

Une épargne utile ? Marianne Laurent, directrice des prêts à la Banque des Territoires, est intervenue pour présenter le rôle de la Banque des Territoires. Sa mission prioritaire réside dans la lutte contre les fractures sociales et territoriales. L’offre de la Banque des Territoires se distingue par des prêts de très longue durée, jusqu’à 80 ans. Cette offre de prêts, indexée au taux du livret A, est préservée des cycles financiers, économiques et immobiliers. Elle prête sur fonds d’épargnes notamment pour la construction et la réhabilitation des logements sociaux, le renouvellement urbain des quartiers politique de la ville mais aussi pour des projets structurants ciblés du secteur public local.

La Banque des Territoires est une banque à impacts qui œuvre pour des territoires plus durables, plus connectés, plus attractifs et plus inclusifs.

Marianne Laurent, directrice des prêts de la Banque des Territoires

L’épargne au service d’investissements de long terme

Au-delà de la question de l’utilité de l’épargne, les échanges se sont également portés sur le modèle de transformation de la Caisse des Dépôts. Un fonctionnement singulier qui repose sur la transformation d’une épargne de très court terme, liquide, en des prêts de très long terme. Ce modèle permet ainsi de couvrir les besoins en financement de long terme pour développer notamment des chantiers prioritaires dans les territoires (infrastructures dans les domaines du numérique, de la transition écologique et énergétique…) Des mutations qui nécessitent un effort public long et continu.

En clôture de ce colloque, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances, a rappelé que l'épargne est au cœur du modèle économique français qui irrigue tous les territoires.

Nous transformons l’épargne populaire en levier de développement économique. Le levier de l’épargne populaire est utilisé pour développer les territoires, nos collectivités, le logement.

Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances
Haut de page