CréaMômes : un festival jeune public qui crée une véritable émulation territoriale

Publié le
dans

Tourisme, culture, loisirs

Gironde

Imaginé et orchestré par la communauté de Montesquieu en Gironde, le festival création jeune public CréaMômes offre plusieurs dimensions : actions de sensibilisation artistique, spectacles et soutien des artistes professionnels. Sa première édition, en 2010, a accueilli cinq mille visiteurs.

C’est en 2009 que la communauté de Montesquieu (13 communes, 36.000 habitants), située à une vingtaine de kilomètres au sud de Bordeaux, a commencé à lancer le festival CréaMômes. A la rentrée scolaire 2009, une quinzaine d'artistes- appuyés par le réseau local des acteurs éducatifs (écoles, CLSH, bibliothèques, associations)- ont accompagné plus de 1500 jeunes sur une cinquantaine de projets. Variés dans leurs expressions - arts plastiques, théâtre, écriture, cirque… – ces projets étaient liés par un thème commun : comprendre le présent à partir du passé. En mai 2010, durant les quinze jours de festival, les créations des enfants ont été présentées à côté de spectacles de professionnels (6 euros). "La rencontre des jeunes avec les artistes, et la découverte de leurs métiers et de leurs spectacles est l’un des socles de ce projet d’éducation artistique", fait remarquer Mohamed Hallali, chargé de mission projets culturels.

Questions de méthode : gagner l'implication des acteurs locaux

Sur la base du volontariat, six "cercles d'acteurs" ont été constitués pour faire vivre le festival : élus, institutionnels, artistes, acteurs éducatifs, agents de la communauté de communes et bénévoles assurant la logistique. Chacun avait pour mission de réfléchir dans son domaine de compétences, en respectant un processus décisionnel qui accorde le même poids à chaque participant. "Cette méthode qui s’appuie sur une implication volontaire et créatrice est très efficace", souligne le chargé de mission.

… et savoir travailler avec les institutionnels

Dès le stade de l'esquisse, l'ensemble des partenaires institutionnels a été sollicité pour travailler sur le projet et faire part de ses contraintes. Ainsi, a été mis en place un parcours de découverte artistique incluant rencontres avec des artistes, ateliers de pratiques artistiques, visites de lieux culturel et spectacles professionnels répondant au cahier des charges de l'institut départemental du développement de l'art et de la culture (Iddac). Sous la houlette de la Drac, les écoles ont été mobilisées, l'éducation nationale assurant la formation des enseignants et des animateurs... Sur un budget annuel de plus de 50.000 euros, plus de 40% proviennent de subventions réparties entre la Fondation de France (18%), la Drac, l'Iddac et le conseil général (6% chacun). Le reste étant à la charge de la communauté de communes.

… négocier les termes de la collaboration avec les artistes

En plus des prestations achetées à des artistes pour leur intervention, la communauté de communes a proposé à une compagnie de cirque, basée temporairement sur son territoire, d’assurer la coordination technique de CréaMômes. En contrepartie de sa participation au festival (ateliers pédagogiques, spectacles à "tarifs préférentiels"), la compagnie bénéficie d’une "résidence de création" (eau, l’électricité, restauration, transports), soit 10.000 euros pour deux ans.

A Montesquieu, la culture a le vent en poupe

Le festival a remporté un grand succès. Des spectacles ont eu lieu à guichet fermé. "Les élus sont convaincus du pouvoir fédérateur d'un tel projet et de sa capacité à renforcer l'attractivité territoriale", explique le chargé de mission. Non seulement la communauté a décidé de le maintenir tous les deux ans - en l'améliorant - mais elle envisage un schéma intercommunal de lecture publique. De nouveaux besoins ont été révélés et avivés par CréaMômes.

Myriam Journet / Agence Traverse pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Communauté de communes de Montesquieu

Nombre d'habitants :

42490

Nombre de communes :

13
1 Allée Jean-Rostand
33651 Martillac
accueilccm@cc-montesquieu.fr

Danielle Secco

vice-présidente de la commission jeunesse, animation socio-culturelle

Mohamed Hallali

chargé mission projets culturels
Haut de page