Création de la SEML « Dynamise » : doter le Grand Est de tests sérologiques Covid-19

Face à la crise sanitaire actuelle, la Banque des Territoires a répondu positivement à l’initiative de la Région Grand Est pour créer la société d’économie mixte locale (SEML) « Dynamise ». Elle s’est ainsi associée à la Région et au Crédit Mutuel pour constituer la SEML. L’ambition ? Assurer l’approvisionnement du territoire en kits de tests sérologiques Covid-19. Une réponse concrète pour préparer le déconfinement dans le respect des règles sanitaires.

Aux côtés de la région Grand Est, la Banque des Territoires se mobilise pour anticiper « l’après »

Dans la lignée de ses actions pour l’intérêt général, la Banque des Territoires s’est engagée aux côtés de la région pour préparer dans les meilleures conditions le déconfinement. Avec la création de la SEML « Dynamise », la région se dote d’un outil efficace pour faire l’acquisition de kits de tests sanguins Covid-19. Ces tests ont vocation à être répartis sur l’ensemble de la Région Grand Est pour assurer un déconfinement et une reprise progressive d’activités en toute sécurité.

La SEML aura ainsi pour mission l’achat de matériels, notamment de kits de tests sanguins Covid-19, prioritairement auprès de fournisseurs régionaux. La région favorisera l’achat en gros puis la revente et la redistribution des kits en région à des acteurs publics et privés.

Nous soutenons les initiatives des Régions et aidons à la relocalisation des productions essentielles. Nous préparons ainsi, ensemble, les conditions du déconfinement pour que l’économie reparte au plus vite !

Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires

Chiffres clés

  • Capital de départ de la SEML : 100 000€
  • 3 actionnaires : Région Grand Est : 51%, Banque des Territoires : 25% et Crédit Mutuel : 24%
  • Des apports en compte courant d’associés seront réalisés :
  1. Jusqu’à hauteur de 10 millions d’euros : 5 millions respectivement pour la Région et la Banque des Territoires
  2. Le groupe Crédit Mutuel déploiera également des financements au bénéfice de la SEML pouvant aller jusqu’à 5 millions d’euro.
Haut de page