Dans le Nouveau Rhône, des habitants se font "Greeters" pour faire découvrir leurs territoires (69)

Publié le
par
Delphine Lethu
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Rhône

Portage institutionnel et déclinaison à la campagne du concept des "Greeters" font l’intérêt de cette formule destinée à valoriser le Nouveau Rhône, territoire rural ceignant la métropole lyonnaise. Le principe : des offres de balades avec des habitants amoureux de leur territoire.

Tout autour de Lyon, le Beaujolais, les Monts et Coteaux du Lyonnais, la région de Condrieu et la Plaine de l’Est forment le territoire de l'Agence de développement touristique du Rhône, Rhône Tourisme. Sous l'appellation "Nouveau Rhône", ce territoire de 218 communes et 447.000 habitants n'intègre plus les 59 communes de la métropole de Lyon depuis 2015. "Nous avons revu notre stratégie touristique en nous recentrant sur le département, témoigne la chargée de projets de Rhône Tourisme, Laetitia Mitton. Notre souhait était de mettre en valeur de façon atypique la richesse et la diversité des atouts proposés autour de la métropole de Lyon et d’associer les citoyens dans cette mise en lumière de leur territoire."

Habitants en première ligne pour promouvoir leur territoire

Des balades avec des habitants passionnés qui font découvrir bénévolement leur lieu de vie et leur vision du territoire à des touristes : c'est l'offre déployée par Rhône Tourisme à l'été 2017, en s’inspirant du dispositif des Greeters qui essaime dans les grandes villes françaises depuis 2000.
Pour mettre en place son réseau, Rhône Tourisme a adhéré à la fédération France Greeters. Ce qui lui a permis de bénéficier de retours d’expériences, de mutualiser des moyens techniques et de définir une charte de valeurs : gratuité, bénévolat, respect de l'humain et de l'environnement…
A l’automne 2016, Rhône Tourisme a constitué un groupe de travail avec quatre offices de tourisme pilotes. Ensemble, ils ont étudié et construit le projet, étape par étape.

Repérer les potentiels Greeters

La première mission des offices-pilotes consiste à repérer les potentiels Greeters dans leur vivier de contacts. L'idée n'est pas de "recruter" des guides au savoir encyclopédique, mais des citoyens passionnés, curieux, ouverts aux autres et prêts à partager leur vision du territoire. "Le concept, peu développé sur les territoires ruraux, n'était pas connu des habitants. Il a fallu d'abord expliquer le projet aux personnes que nous avions identifiées", explique la chargée de projets. De nombreuses rencontres ont ensuite eu lieu ainsi que la réalisation d’outils destinés à accompagner les personnes jusqu’à la concrétisation de la balade.

Parrainage par des Greeters lyonnais

En janvier 2017, six habitants assistent à une réunion de lancement et contribuent largement à la construction de la démarche. "Nous avons levé les freins potentiels : pas de critère de langue, diplôme ou de connaissances spécifiques… et mis au clair les qualités essentielles pour devenir greeter : être passionné, avoir le goût du partage, bien connaître son lieu de vie, être ouvert aux autres… poursuit la chargée de projets. Un parrainage avec des Greeters lyonnais, plus expérimentés, permet aux futurs ambassadeurs du territoire de se former à l'esprit de ces balades insolites.

Aider à construire les balades, puis les tester

Rhône Tourisme propose une grille pour aider les Greeters à construire leur balade : thèmes, descriptifs, mots-clés, points forts, aspects insolites… En mai 2017, 8 balades d'1h30 sont au point. Elles sont testées par le groupe de travail de Rhône Tourisme et les parrains lyonnais. En parallèle, Rhône Tourisme développe un site de mise en contact entre touristes et Greeters du Rhône.

Public ciblé plutôt que tourisme de masse

Au cours de l'été 2017, quatre balades sont réalisées. Avec cette offre participative, l'ADT Rhône entend séduire une clientèle qui recherche une approche sensible, authentique et personnelle du voyage.
"Les Greeters n'ont pas vocation à remplacer les visites guidées ou à devenir une offre de masse, précise la présidente de Rhône Tourisme, Martine Publié. Le projet montre notre capacité à innover et à valoriser la vie des territoires. L'initiative a été relayée par la presse locale qui a fait des portraits des Greeters. C'est une belle vitrine pour le territoire !"
Petit à petit, l'opération est élargie aux autres offices de tourisme qui sont sollicités par de futurs Greeters. Fin 2017, deux habitantes du Nouveau Rhône intègrent le collectif national des Greeters de France.

Point sur le budget
Le réseau Greeters du Rhône a été mis en place avec un budget modeste :
- l'adhésion à la Fédération France Greeters : 200 €/an
- l'hébergement du site internet : 80 €/an
Les Greeters sont des bénévoles.
 

Rhône Tourisme, Agence de développement touristique du Rhône

Nombre d'habitants :

447000

Nombre de communes :

218
142 bis avenue de Saxe
69003 Lyon
mail@rhonetourisme.com

Martine Publié

Présidente

Laetitia Miton

Chargée de projets
Haut de page