Dans l’Orne, des « visio citoyennes » informelles pour trouver des solutions aux conséquences du confinement (61)

Covid 19, les collectivités agissent / Alain Lambert, premier vice-président de l’Orne, a initié des visio-conférences citoyennes à partir du 23 mars. Objectif : rompre l’isolement, répondre aux questions pratico-pratiques des citoyens, mettre en relation habitants, commerçants, élus locaux… Une gestion de crise 2.0 informelle pilotée par un élu hyperconnecté.

« Faisons d’une pierre deux coups : communiquons notamment vers les plus fragiles, et par ailleurs propageons non pas le virus mais l’acclimatation au numérique » : cette résolution affichée sur le blog d’Alain Lambert, ancien ministre, ancien sénateur, ancien maire d’Alençon et toujours premier vice-président de l’Orne, explique sa démarche. Au moment où le confinement se profile, il décide proposer des « visio » à tous les habitants de l’Orne. Cet habitué des réseaux sociaux lance une première invitation le 23 mars pour une réunion, à la fois via le logiciel Zoom – « qui peut accueillir jusqu’à 85 participants, même si un tel nombre n’est pas pratique », indique-t-il - et, pour ceux qui sont moins à l’aise avec cet outil, un groupe privé sur Messenger – messagerie de Facebook – intitulé « Covid 19 – Orne ». L’élu de l’Orne anime ce jour-là une session de 30 minutes sur Zoom puis une autre de la même durée sur Messenger. Le but : répondre aux premières interrogations sur la maladie et le confinement au quotidien.

« Une trentaine de participants sont « passés ». Nous avons eu beaucoup de questions sur l’ouverture des commerces et les possibilités de livraison à domicile. Plusieurs maires ont participé, dont les édiles d’Alençon, de Chemilli et Saint-Céneri-le-Gérei. Les habitants s’interrogeaient aussi sur la situation des hôpitaux locaux. Nous sommes une zone relativement épargnée par le virus, mais il était important d’en parler », poursuit Alain Lambert, qui n'agit pas en en tant que représentant officiel du département mais en tant qu'élu à l'écoute d'un territoire qu'il connaît parfaitement bien. « Je ne conçois pas ces « visio » comme institutionnelles, dans une organisation « descendante », mais comme des échanges entre habitants. Je ne fais que mettre en lien les citoyens, en leur ouvrant une salle numérique où ils sont libres d’entrer et sortir », ajoute cet élu aussi président du Conseil national de l’évaluation des normes (CNEN).

 

Les horaires d’ouverture des commerces s’ajustent

Une deuxième « visio » a eu lieu le 30 mars, et une troisième le 22 avril – uniquement via le logiciel Zoom. Proposer des solutions aux problèmes exposés, c’est la mission des maires qui se connectent. Ainsi, l’édile d’Alençon, Emmanuel Darcissac, a réouvert quelques marchés couverts quand le gouvernement l’a autorisé, pour répondre aux demandes qui se sont exprimées notamment via ces visioconférences.

Exemple de discussions directes dans la salle virtuelle : un habitant assure à un pâtissier que s’il était ouvert, il viendrait s’y approvisionner. Lequel répond que s’il était sûr d’avoir des clients, il ouvrirait sa pâtisserie. Conclusion : « Après ces échanges, certains commerçants ont ajusté leurs horaires d’ouverture et mieux communiqué sur ces derniers », précise Alain Lambert.

Autre situation exprimée lors de ces « visio » : les difficultés pour faire ses courses alimentaires dans la commune de Saint-Céneri-le-Gérei (120 habitants). Seule une supérette est ouverte : il faut patienter pendant plus d’une heure avant de pouvoir y entrer. Certaines personnes préfèrent ne pas y aller de peur d’être contaminées par le coronavirus. La plupart vont faire leurs courses à 10 ou 20 kilomètres du village. Conscient de ces difficultés, le maire de Saint-Céneri-le-Gérei a dit réfléchir à des solutions de marché ou de ventes ambulantes.

En matière de prise en charge des plus vulnérables, Alain Lambert a constaté qu’ « une solidarité plutôt naturelle s’opérait entre voisins ».

Conseil départemental de l'Orne

Nombre d'habitants :

288848
27, boulevard de Strasbourg
61017 Alençon cedex

Alain Lambert

Premier vice-président
Haut de page