Localtis

Données sur l'air : deux projets lauréats tournés vers les collectivités

Publié le
par
Morgan Boëdec / MCM Presse pour Localtis
dans

Environnement

France

Une nouveauté le 11 avril dernier lors du déroulement du Conseil national de l’air (CNA) présidé par le député du Rhône Jean-Luc Fugit : la remise d'un prix aux lauréats d'un concours sur les données relatives à la qualité de l’air. Lancé en septembre dernier par le ministère de la Transition écologique et solidaire avec les principaux organismes du secteur (Atmo France, laboratoire central de surveillance de la qualité de l’air, consortium Prev'air, Citepa, Ineris), ce concours, dont c'est la première édition, vise à leur donner du sens pour les rendre utiles, à encourager leur dissémination et valorisation par l’ensemble des acteurs de la qualité de l’air, au rang desquels figurent les collectivités, établissements publics, associations et citoyens.

Deux projets lauréats

Le premier lauréat du concours, Vincent Lemaire, un jeune ingénieur en modélisation, a livré un projet d'application permettant une exploration de la qualité de l'air au niveau de la commune. À partir des données mises à disposition par les associations agréées de surveillance de la qualité de l'air (Aasqa, données régionales) et par les acteurs précités, il propose un outil simple d'utilisation qui montre à travers des graphiques les sources de pollution principale pour la commune choisie (estimation et mesure de concentrations de polluants atmosphériques, liste des épisodes de pollution, émissions de polluants par secteur). À noter : un tel outil est inexistant ce jour. Le second lauréat, Fabrice Caïni, qui fut longtemps en poste à l’observatoire de la qualité de l’air de la région Nouvelle-Aquitaine, a pour sa part été distingué pour son projet de site fournissant, à travers une mise en forme et datavisualisation des données, un premier niveau de diagnostic sur la problématique transversale climat-air-énergie susceptible d'intéresser plus particulièrement les collectivités (aide à la prise de décision) et les bureaux d’études qui traitent du sujet.

Haut de page