Douze départements vont bénéficier de solutions pédagogiques numériques gratuites dès la rentrée 2022

Dès la rentrée 2022, Réseau Canopé mettra gratuitement à disposition des 1.150 enseignants répartis au sein de douze départements, retenus comme Territoires numériques éducatifs, 69 solutions pédagogiques lauréates proposées par des éditeurs et sociétés EdTech. Elles ont été retenues dans le cadre d’un marché public de 25 millions d’euros financé par le dispositif France 2030.

Des "territoires numériques éducatifs" (TNE) oui, mais pourquoi faire ? "Ils offrent l’opportunité de bâtir un système éducatif capable de répondre à deux ambitions indissociables : l’élévation générale du niveau et une plus grande justice sociale. Ils doivent aussi permettre de lutter contre la fracture numérique et les inégalités scolaires", rappelle Audran Le Baron, directeur du numérique au ministère de l'Éducation nationale, dans son discours de clôture de la conférence de presse du 27 juin 2022. "Le sens et la finalité du numérique à l'école permet avant tout de construire la citoyenneté numérique", estime le haut-fonctionnaire qui voit aussi dans l'outil numérique le moyen d'aller vers une "résilience du système scolaire". "L'absence d'un professeur, l'indisponibilité d'une salle sont autant d'événements qui peuvent être surmontés grâce à ces entités numériques", affirme Audran Le Baron. Le défi majeur à relever étant désormais "le passage à l'échelle" et "la nécessaire pérennité de ce qui est offert aux enseignants", ont souligné plusieurs intervenants lors de la conférence de presse. 

Car les solutions numériques présentées le 27 juin ne seront déployées pour l'instant que dans douze territoires numériques éducatifs sélectionnés depuis 2021 pour leur hétérogénéité : Aisne, Bouches-du-Rhône, Cher, Corse-du-Sud, Doubs, Finistère, Guadeloupe, Hérault, Isère, Val-d’Oise, Vienne et Vosges.

Un marché public de 25 millions d'euros

Le 27 juin, quelques lauréats ont pitché "leur solution" numérique dans la salle de la Chapelle de l'hôtel de Cassini. En tout, 69 ont été retenues dans le cadre d’un marché public de 25 millions d’euros, porté par Réseau Canopé et financé par le dispositif France 2030. "Nous voulions sortir du modèle de mise à disposition sur étagère et nous assurer de l'usage de ces solutions et de faire en sorte qu'elles vivent dans les douze territoires", a souligné Marie-Caroline Missir de Réseau Canopé. Pour cela, quatre leviers sont mobilisés simultanément : "des équipements dans les établissements scolaires ; des solutions numériques éducatives innovantes pour les élèves et les enseignants ; de la formation pour les enseignants en fonction de leurs besoins évalués localement ; et un accompagnement à l’e-parentalité pour les parents les plus éloignés du numérique". 

La conduite de ce marché public, publié en septembre 2021, a été confiée à Réseau Canopé, opérateur du ministère dont la mission est de former les enseignants tout au long de leur carrière. Dès la rentrée 2022, Réseau Canopé permettra la mise à disposition gratuite des solutions pédagogiques lauréates. "Cette mise à disposition rejoindra les actions de formation déjà existantes, en ligne et en présentiel, dans son réseau de tiers-lieux, les ateliers Canopé, au profit des enseignants, de la maternelle au lycée", est-il précisé dans le dossier de presse.

"La formation à ces ressources est garante de leur usage"

"Véritable opportunité pour les EdTech et les entreprises du secteur de l’éducation", selon le ministère de l'Éducation, ce marché répond "au besoin de labellisation et de reconnaissance officielle de ressources numériques de qualité dans un secteur de plus en plus concurrentiel où il est parfois difficile de se repérer pour les enseignants". La formation simultanée à ces ressources est garante de leur usage. Pour bénéficier d’une ou plusieurs de ces solutions, l’enseignant pourra en amont suivre un module de formation conçu par le réseau Canopé et accessible gratuitement sur la plateforme tne.reseau-canope.fr. Une enquête du  Centre national d’étude des systèmes scolaires datant de 2020 avait en effet remis en cause des idées reçues sur le numérique éducatif, démontrant que le plus important est de former les enseignants (voir notre article du 15 octobre 2020).

Rappelons enfin que l'action TNE est financée par Secrétariat général pour l’investissement (SGPI). Ce dernier est chargé, sous l’autorité du Premier ministre, d’assurer la cohérence et le suivi de la politique d’investissement de l’État à travers le déploiement du plan France 2030 qui capitalise sur les acquis des Programme d’investissements d’avenir (PIA), et notamment du PIA 4 doté de 20 milliards d’euros qu’il intègre et dépasse. L'action TNE est portée par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et opérée par la Banque des Territoires avec les collectivités partenaires, les académies, la Trousse à projets et Réseau Canopé.

 

Téléchargements

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle