Jean Castex veut prendre le "virage" du numérique éducatif

"Pour ou contre le numérique éducatif, l'affaire est réglée. La question est désormais de savoir comment ?" Intervenant sur le thème "le numérique éducatif pour tous, de l'école à l'université", le 8 octobre 2021 à l'Université de Poitiers, le Premier ministre Jean Castex a indiqué des pistes de développement pour le déploiement du numérique dans l'éducation.

Des pistes qui partent d'un constat : avec la crise sanitaire, "on s'est aperçu que le numérique pouvait être un recours", et ce malgré des "dysfonctionnements" et "des disparités géographiques ou sociales".

Pour "faire de cette crise une opportunité" et prendre "le virage numérique", Jean Castex compte sur "une stratégie, une vision globale". Laquelle passe par les équipements, les infrastructures, la formation ou encore la maîtrise des usages.

Plus concrètement, le Premier ministre a confirmé à Poitiers la poursuite du déploiement des Territoires numériques éducatifs (TNE) à dix nouveaux départements, "compte tenu de l'expérimentation positive conduite" depuis septembre 2020 dans l'Aisne et le Val-d'Oise de ce dispositif d’équipement et de formation adapté aux besoins et aux contextes locaux. Il s'agit des Bouches-du-Rhône, du Cher, de la Corse du Sud, du Doubs, du Finistère, de la Guadeloupe, de l'Hérault, de l'Isère, des Vosges et de la Vienne.
Le dispositif bénéficie d’un financement de 172 millions d’euros dans le cadre du PIA 4 et mobilise trois opérateurs nationaux : la Caisse des Dépôts pour le financement, le Réseau Canopé pour les ressources numériques éducatives et le GIP Trousse à projets en charge de l’accompagnement des parents.

Une démarche parallèle est engagée dans l'enseignement supérieur avec une expérimentation de "démonstrateurs" qui concernera 17 établissements et 400.000 étudiants, le tout pour une enveloppe de 110 millions d'euros.

Le Premier ministre a toutefois tenu à mettre en garde. Si le numérique est convoqué pour "renforcer la pratique pédagogique, il doit rester un outil". "La finalité reste plus que jamais l'éducation, la pédagogie, l'enfant ou l'étudiant", a martelé Jean Castex.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle