En réaménageant la place Gambetta, Châteauroux agrandit son centre-ville (36)

Publié le
par
Victor Rainaldi
dans

Aménagement et foncier

Indre

La création d’un miroir d’eau et de nouvelles plantations à la place d’un parking ont profondément transformé la place Gambetta. La circulation a été réorganisée, ce qui a permis d’agrandir le centre-ville en intégrant mieux la place au quartier central. 

Auparavant, la Nationale 20 traversait le cœur de la ville de Châteauroux (44.000 habitants) en même temps que la place Gambetta. La création d’un contournement n’avait pas empêché que cette place demeure un lieu d’accès au centre-ville sans en faire réellement partie. Le maire adjoint délégué aux travaux, Roland Vrillon rappelle qu’en 2014 les élus ont décidé de "reprendre en main un centre-ville qui périclitait avec la volonté de l’agrandir".

Lieu de passage

Tout comme la place de la République, où siègent l’hôtel de ville et le marché du samedi, la place Gambetta est un lieu emblématique apprécié par les Castelroussins. Cette dernière était devenue un parking, avec une centaine de stationnements où les visiteurs se garaient puis poursuivaient leur chemin vers les rues animées du centre-ville situées tout près. 

Dispositif de mobilité entièrement revu

La place Gambetta, inaugurée en juillet 2019, a donc été entièrement réaménagée. La vitesse y est limitée à 30 km/h pour le confort des vélos et des piétons et les circulations ont été modifiées et atténuées en orientant les véhicules en transit sur les boulevards de ceinture. Si un tiers des places de parking de la place Gambetta a été supprimé l’offre est plus que compensée par la centaine de places récupérées avec la réouverture simultanée du quatrième étage rénové du parking Diderot, situé à proximité. En outre, plusieurs lignes de bus gratuits desservent la place. Des stationnements pour les personnes handicapées et deux places livraisons, huit places pour les vélos, ainsi que des bornes de recharge pour les véhicules électriques, complètent le dispositif de mobilité. 

Les aménagements mettent la place en valeur

Un kiosque de style Baltard avec coffee shop a été construit à une extrémité de la place tandis qu’une brasserie rénovée avec terrasse occupe l’autre bout. Au milieu, une "fontaine sèche" (c’est-à-dire réalisée sans bassin, avec 24 jets dynamiques à même le sol) rafraîchit les promeneurs en été. Située en face du bâtiment de la chambre de commerce, dont la façade est classée au patrimoine, elle contribue avec un nouvel éclairage à en valoriser la façade de jour comme de nuit et constitue une nouvelle attraction. Une quarantaine d’arbres ont été abattus, mais la ville en a replanté deux rangées de douze et a créé des espaces végétalisés à hauteur de banc pour éviter les piétinements. 

Le "parking" devient un espace de convivialité

La fontaine sèche qui trône désormais au centre de la place Gambetta rythme les journées en musique avec plusieurs animations sons et lumière par jour. "Nous avons maintenant un espace public bien plus vivant et les Castelroussins apprécient. Les retours que nous avons pu constater, notamment sur les réseaux sociaux, sont très encourageants", assure le maire délégué aux travaux. Une concertation préalable des riverains et des commerçants au moyen d’une demi-douzaine de réunions avait permis d’échanger sur le projet et de répondre aux inquiétudes. Les commerçants voyaient d’un mauvais œil la suppression des stationnements et voulaient une place animée. 

Le réaménagement s’inscrit dans un dispositif complet de revitalisation

"Ce réaménagement n’est qu’un préalable", alerte l’élu. "La ville est engagée dans une opération Action cœur de ville et la rénovation de l’espace public doit constituer une opportunité pour la reprise de l’initiative privée. Nous avons mis un frein aux créations de surfaces commerciales en périphérie. Dans le même temps, de grandes enseignes (H&M il y a trois ans, la Fnac en novembre 2019), qui viennent s’installer en ville, serviront de locomotives. Toutes ces actions doivent être menées conjointement pour produire des résultats satisfaisants." Par ailleurs, des bars et restaurants ouvrent à nouveau le dimanche et le solde entre fermetures et ouvertures de commerces est redevenu positif. 

Budget ville de 2,7 millions d’euros

Le réaménagement de la place Gambetta a nécessité un investissement de 2,7 millions d’euros financé intégralement par la ville sans emprunt. Il a bénéficié aux entreprises régionales et en majorité à celles de l’Indre. "La démarche que nous avons adoptée pour la place Gambetta va nous inspirer pour le chantier de rénovation de la gare et de ses abords que nous souhaitons transformer en pôle d’échange multimodal (PEM)", conclut le maire adjoint aux travaux.

Accompagnement préalable de la Banque des Territoires

La Banque des Territoires a cofinancé plusieurs missions d’ingénierie préalable au titre du programme Action cœur de ville (ACV) :
•    mission d’accompagnement de la collectivité dans la définition d’un plan stratégique pour le cœur de ville (pour un total de 18.000 euros)
•    mission d’accompagnement à la déclinaison opérationnelle du plan stratégique pour le cœur de ville sur le volet commercial (pour un total de 30.000 euros) aux fins de "créer un parcours commercial cohérent en favorisant la synergie en centre-ville" et "dynamiser le centre-ville".

Commune de Châteauroux

Nombre d'habitants :

44000
Place de la République, BP 509
36012 Châteauroux
communication@ville-chateauroux.fr

Bernard Boisnier

Direction de la communication Châteauroux Métropole
Haut de page