Encourager la valorisation des données en open data : l'exemple de la Loire-Atlantique (44)

Publié le
dans

Loire-Atlantique

Près de 700 jeux de données publiques du territoire ont déjà été mis à disposition par le conseil départemental de Loire-Atlantique, qui a également créé une partie des 41 applications nécessaires à leur exploitation. Le département accompagne les communes, les particuliers et les acteurs locaux pour inciter à la mise en valeur de ces données.

"L’accompagnement de la mise à disposition des données s’appuie sur une volonté politique forte", souligne le conseiller départemental en charge de l’open data, David Martineau. En plus de la plateforme donnant accès aux données publiques et à leurs applications (voir en fin de texte), différentes équipes du département co-animent une série d’ateliers en vue de partager largement l’expertise des spécialistes sur ce sujet. Objectif : rendre exploitables des données brutes qui n’ont pas beaucoup de sens pour les néophytes.

Ateliers territorialisés avec les élus

La régie Loire Atlantique Numérique (dédié à l’installation du réseau et du très haut débit) et les services informatiques du département travaillent avec les collectivités afin de faciliter leurs projets de mise à disposition et de valorisation des données. Quelle que soit la configuration, projet piloté par un comité d’élus ou organisation plus informelle, le fonctionnement repose toujours sur un noyau dur de techniciens.
Lors de l’Opération Libre organisée par la commune de Chéméré (1.500 habitants) en septembre 2015, environ 70 participants ont travaillé pendant deux jours sur le recueil et la valorisation des données communales sur son histoire, son patrimoine, sa géographie, sa faune, sa flore, ses services à la population, son activité économique, ses finances, ses projets, etc. Ces données sont ensuite diffusées sur Internet pour une consultation et réutilisation libre et accessible à tous.

Appel à projet permanent

Le conseil départemental a aussi construit le dispositif Upload. "Il s’agit d’un appel à projets permanent assorti d’une aide allant jusqu’à 7.000 euros versée aux candidats retenus - entreprises, associations, collectifs citoyens - qui développent de nouvelles applications et de nouveaux services sur la base des données publiques du territoire", indique le conseiller départemental. Quatre à sept projets sont retenus chaque année.
C’est dans ce cadre qu’une application de géolocalisation indique désormais aux habitants, via leur smartphone, la fréquence et l’heure d’arrivée des cars départementaux à leur station d’arrêts.

Ateliers thématiques avec des partenaires élargis

Les ateliers peuvent porter sur une problématique précise en lien avec des partenaires. En février 2016, des experts et des étudiants ont travaillé ensemble sur les données publiques issues des enquêtes sur le revenu de solidarité active (RSA). Ce travail s’insérait dans un projet de datajournalisme visant à vulgariser ces informations très techniques afin que tout un chacun puisse en comprendre les tenants et les aboutissants. Cet atelier a été réalisé dans le cadre des "hyblab" organisés avec l’association Ouest Medialab environ une fois par an.

Éviter une fracture numérique territoriale

"C’est à la puissance publique de contrecarrer le risque de fracture numérique en étendant à tout le territoire la dynamique dont fait preuve la métropole à ce sujet, considère l’élu. Nous voulons absolument éviter que la transition numérique à l’œuvre crée de nouvelles inégalités territoriales."

 Plateforme partagée de mise à disposition des données publiques
Tous les outils en open data (jeux de données publiques et applications pour leur exploitation) sont téléchargeables sur le site data.loire-atlantique, une plateforme numérique partagée par le département, la région et Nantes Métropole. Les applications disponibles sur ce site concernent la mobilité (transports, stationnement, trafic…), l’actualité, les infos pratiques, le tourisme, l’environnement, l’éducation…

Victor Rainaldi pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Conseil général de Loire-Atlantique

3 quai Ceineray BP 94 109
44000 Nantes

David Martineau

Conseiller départemental en charge de l'open data
Haut de page