« Finance in Common Summit » : un événement dédié au financement public pour des territoires plus résilients

Du 9 au 12 novembre dernier s’est tenu le « Finance in Common Summit ». Cet événement s’est déroulé dans le cadre du Forum de Paris pour la Paix et a rassemblé 450 Banques publiques de développement (BPD) du monde entier ainsi que leurs partenaires. L’ambition ? Promouvoir et œuvrer pour le développement durable et la résilience des territoires, d'autant plus dans un contexte de crise sanitaire. Partenaire et sponsor de l’événement, la Caisse des Dépôts a répondu présente via la voix de son directeur général, Eric Lombard.

Engagées pour des territoires plus inclusifs et durables, la Caisse des Dépôts et la Banque des Territoires, œuvrent au quotidien pour accompagner des porteurs de projets au service de l’intérêt général. Aujourd’hui plus que jamais, les Etats ont besoin d’instruments financiers adaptés pour faire face à l’urgence sanitaire et à ses conséquences socio-économiques tout en étant vigilants à l’impact environnemental.

Présent pour l’ouverture en plénière de l’événement, le président de la République, Emmanuel Macron, a rappelé que la Caisse des Dépôts est la plus ancienne Banque Publique de Développement du monde et qu’elle participe, notamment dans cette crise, à servir la France dans le cadre du plan de relance. Ce sont ainsi 26 Mds€ de ses fonds propres que le Groupe consacre à la relance afin que la reprise économique soit la plus rapide, la plus responsable et la plus durable possible. Et ce dans de nombreux domaines comme le logement ou le soutien aux entreprises et à l’économie, le renforcement de la cohésion sociale et bien sûr la transition écologique et énergétique.

Avec la Banque des Territoires et Bpifrance, ce seront + de 40 Mds€ consacrés à la lutte contre le changement climatique d’ici à 2024, en changeant d’échelle sur de nombreux sujets qui permettront de réduire nos émissions de CO2. Il n’y a donc aucune fatalité et ce Groupe aide un écosystème d’innovations, en matière de développement durable pour qu’il se structure, et pour avancer aussi en matière de prêts et de fonds propres.

Emmanuel Macron, président de la République

Les 450 BPD présentes ont également signé une déclaration commune ambitieuse prenant ainsi collectivement des engagements pour un avenir plus juste et plus résilient. Les signataires adapteront leur stratégie, leurs modèles d’investissement et leurs modalités d’actions, afin de contribuer à la réalisation des Objectifs de développement durable des Nations unies et des Accords de Paris.

A l’occasion de cet événement, Eric Lombard, directeur général du groupe Caisse des Dépôts est intervenu lors d’une table ronde : « Financer la relance et l’investissement responsable et durable : le rôle-clé de l’equity public ». Il est revenu notamment sur le rôle des investissements publics à long terme, essentiels pour concilier reprise économique et développement durable.

La Caisse des Dépôts a élaboré des objectifs clairs et hiérarchisés en termes de développement durable. Nous avons développé des indicateurs spécifiques pour mesurer et suivre nos actions et nos investissements (…). Les entreprises ne peuvent pas se développer uniquement grâce à l'endettement et les projets ne peuvent pas être financés sans fonds propres. Il faut des capitaux propres et des institutions financières prêtes à partager les risques.

Eric Lombard, directeur général du groupe Caisse des Dépôts
Haut de page