Cantal

Lot

Habitat dispersé, vents fréquents... Concertation pour l'éolien en Pays d'Aurillac

Environnement

Energie

Confrontées aux sollicitations d’opérateurs éoliens, deux communautés de communes du Lot ont proposé à l'association de développement du Pays d'Aurillac d’élaborer de manière concertée un schéma de développement de l'éolien.

"Comment éviter une implantation anarchique de parcs dans ce territoire à cheval entre deux départements et présentant des atouts significatifs pour l’éolien ?" C’est cette préoccupation qui a décidé les communautés de communes du Pays de Sousceyrac (5 communes, 1.500 habitants) et du Haut Ségala (11 communes, 2.200 habitants), toutes deux situées dans le Lot, à se joindre à l’association Adepa, du Pays d'Aurillac (Cantal) pour engager une réflexion collective. "Plusieurs collectivités locales, situées dans des zones ventées et dotées d’un habitat dispersé, avaient été sollicitées par des développeurs de parcs éoliens. La complexité des projets et l'image controversée de l'éolien ne rendent pas la décision aisée pour les élus. Ces derniers ont souhaité être accompagnés dans leurs démarches de prises de décisions et d’information auprès de la population", explique Gisèle Leroux, coordinatrice du schéma territorial de développement de l'éolien à l’Adepa.

Concertation : un comité de pilotage, des réunions de présentation


Animée par l’Adepa, la démarche d’accompagnement a été suivie par un comité de pilotage qui en a fixé les règles : outre les collectivités à raison de deux représentants par communauté de communes, y participaient les services de l'Etat et les organismes qualifiés. Grâce aux orientations dégagées, un schéma de développement de l’éolien a été élaboré entre mai et octobre 2009 par le centre permanent d'initiatives pour l'environnement (CPIE) de Haute-Auvergne. Validé par le comité de pilotage, il a été présenté lors de deux réunions : l'une pour les élus, et l'autre pour le grand public. "À cette occasion, plusieurs riverains et associations ont pu exprimer leurs doutes ou leurs désaccords, tandis que d'une manière générale, les élus ont montré un grand intérêt à cette présentation du schéma", observe la coordinatrice.

Un atlas et une charte pour guider les élus dans leurs projets éoliens


Sans portée juridique, le schéma de développement de l’éolien constitue un outil d'aide à la décision pour les collectivités qui souhaitent définir le périmètre d’une zone de développement de l'éolien (ZDE) sur leur territoire. Validé par l'ensemble des communautés en novembre 2009, il comprend deux parties. D’une part, un atlas géographique définit le zonage ainsi que les contraintes techniques et réglementaires qui s'imposent à l'implantation de parcs éoliens : "Les cartes permettent d'aborder ces contraintes de manière pédagogique avec les élus : en associant les paramètres, nous avons pu faire des simulations à différentes échelles territoriales", précise Gisèle Leroux. La deuxième partie est une charte centrée sur les aspects paysagers et sur la préservation de la qualité de vie des riverains, proposant une série de recommandations pour faciliter la réflexion des élus au regard de plusieurs critères : sensibilité paysagère et écologique, aspects fonciers, distance vis-à-vis du patrimoine naturel ou bâti, nuisances sonores, enjeux économiques… Ainsi, pour préserver la qualité paysagère, la charte recommande de construire des parcs de petite envergure, de 5 à 10 éoliennes, et distanciés. "La concertation impulsée par le schéma a été très positive, et les élus souhaitent désormais entreprendre des démarches similaires sur d'autres projets communs dans d'autres domaines, comme l'offre de services en matière de santé et de culture", souligne la coordinatrice.

Le schéma montre que les territoires situés à cheval entre Lot et Cantal constituent des secteurs à fort potentiel. Aux collectivités de s'engager désormais dans l'élaboration d'une ZDE.

Laura Henimann / PCA, pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net
 

Contact(s)

Communauté de communes du Haut Ségala

Rue du Foirail
46210 Latronquière
05 65 11 61 91
c.c.haut-segala@info46.fr

Contact

Communauté de communes du pays de Sousceyrac

Mairie
46190 Sousceyrac
05 65 11 93 88
05 65 11 60 95

contact

Association pour le développement du pays d'Aurillac (Adepa)

Village d'entreprises- 14, avenue du Garric
15000 Aurillac
04 71 63 88 60
04 71 63 88 61

Christian Montin

maire de Marcolès

Gisèle Leroux

coordinatrice du schéma territorial de développement de l'éolien à l'Adepa
coordination@pays-aurillac.com
Haut de page