Seine-Maritime

Eure

La commission Culture du conseil régional de Haute-Normandie aide les compagnies régionales du spectacle vivant à partager des emplois administratifs

Tourisme, culture, loisirs

Le conseil régional est l'interlocuteur privilégié des compagnies professionnelles du spectacle vivant, qui peinent à se doter d'emplois administratifs de gestion ou de production-diffusion ou à les pérenniser. Valérie Fourneyron, vice-présidente du conseil régional, leur a proposé de créer des groupements d'employeurs et d'aider financièrement à leur démarrage.

"Dans le contexte actuel de crise du régime des intermittents du spectacle, explique Valérie Fourneyron, la situation économique des compagnies du spectacle vivant est extrêmement précaire. Nous avons fait  réaliser  un état des lieux des compagnies professionnelles de Haute-Normandie. Sur la soixantaine de compagnies qui a répondu : 11 seulement emploient du personnel permanent , 30 emploient des intermittents, et 19 des bénévoles ! La moitié fonctionne avec moins de 90.000 euros par an. Naturellement, sitôt qu'elles gagnent un peu d'argent, elles le réinvestissent dans la production artistique."
Le conseil régional a très vite compris que ces compagnies avaient prioritairement besoin de soutien à la professionnalisation  et à la pérennisation  des emplois culturels et qu'une des solutions pouvait être le partage des compétences, la mutualisation des moyens et personnels  à la fois sur le plan de la gestion administrative, et aussi, sur celui de la diffusion et de la production  des spectacles.
A la grande surprise de Valérie Fourneyron, les compagnies contactées dans les deux départements de la région ont tout de suite été enthousiasmées par l'idée, dès que l'enquête leur a été restituée et que le conseil régional leur a proposé de les aider à aller plus loin. Une vingtaine d'entre elles a fait part de leur intérêt à étudier comment cette mutualisation pourrait s'organiser.

Une aide dégressive de la région

En vue d'accompagner ces compagnies dans leur démarche de mutualisation visant à la création de plates-formes administratives, le conseil régional a lancé en mai 2005 une consultation auprès de cabinets spécialisés. Le cabinet retenu avait pour mission d'aider techniquement les compagnies à progresser vers les solutions les mieux adaptées : coopérative, groupement d'employeurs? Ils ont étudié ensemble les différents statuts juridiques, les impacts budgétaires et les incidences sur la vie associative de leurs compagnies . Le travail s'est poursuivi tout au long de l'été et, à l'automne, le cabinet rendait un rapport faisant apparaître la faisabilité de trois groupements d'employeurs.
La région a évalué le coût d'un poste de travail de professionnel à temps complet à 40.000 euros par an et s'est engagée à le financer pendant 6 ans sur la base de 75% les deux premières années, 65% les deux années suivantes, puis 55%.
C'est manifestement avec beaucoup de plaisir que Valérie Fourneyron a vu, début 2006, six compagnies créer un premier groupement d'employeurs qu'elles ont baptisé Oscar.
Elles partagent désormais deux postes salariés, un dédié à la production et la diffusion des spectacles, l'autre à la gestion et la comptabilité des compagnies. Deux autres structures du même type sont en cours de création.

Multiplier les petites structures

Le bilan peut paraître maigre. "Non, répond Valérie Fourneyron. Un groupement d'employeurs a été créé au Havre, par une vingtaine de  compagnies. La gestion des emplois du temps est devenue très difficile. Mieux vaut multiplier progressivement les petites structures, le résultat sera meilleur et plus stable."
La collectivité régionale, au-delà du dispositif  financier, met par ailleurs à disposition des compagnies et des associations un deuxième dispositif d'accompagnement à la mutualisation qui sera disponible avant le mois de juin. Il s'agit d'une "mallette pédagogique? ou plus précisément d'une boîte à outils dans laquelle on trouvera tous les renseignements pratiques administratifs, juridiques, comptables ou ayant trait au droit du travail, et dont pourront se saisir toutes les entreprises culturelles. Ces informations seront regroupées dans la base de données et accessibles sur le site internet  d'une association régionale d'aide à la diffusion artistique, l'Odiahn.
Par ces différents dispositifs,  le conseil régional  entend contribuer à soutenir l'emploi culturel des compagnies afin - et en complément des  aides à la création ou aux actions culturelles qu'ils leur allouent par ailleurs - de contribuer à soutenir le développement de la richesse artistique régionale.

Contact(s)

Conseil régional de Haute-Normandie

5 rue Robert-Schuman - BP1129
76174 Rouen Cedex
02 35 52 56 00
02 35 52 56 56
Nombre d'habitants : 1740000
Nombre de communes : 1420

Valérie Fourneyron

Vice-présidente, présidente de la commission Culture, Sport, Santé, Jeunesse et Vie associative
valerie.fourneyron@cr-haute-normandie.fr

Accompagnement pour l'élaboration d'une stratégie territoriale

Accompagner l’élaboration d’un plan d’action territorial pour transformer vos ambitions en projets durables.

Haut de page