La Cordée de Morez : un espace de travail partagé en milieu rural (39)

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Jura

C’est en s’appuyant sur le savoir-faire d’un prestataire que la communauté de communes du Haut-Jura Arcade propose un espace de télétravail partagé. Un an après son ouverture en 2014, il accueille une trentaine d’usagers. Sur ce territoire rural et montagneux, ce lieu peut créer une nouvelle dynamique pour l’activité de travailleurs indépendants.

Quand un travailleur frontalier, membre de la Jeune Chambre économique, soumet au président de la communauté de communes du Haut-Jura Arcade l’idée de créer un atelier de coworking, Laurent Petit y voit une nouvelle opportunité de développement. "Nous sommes le troisième bassin industriel de Franche-Comté et l’innovation est dans nos gènes, explique l’élu du Haut-Jura Arcade (6 communes, 10.000 habitants). En partageant le même espace, les télétravailleurs et travailleurs indépendants rompent leur isolement et, par leurs échanges, peuvent se constituer un réseau."

Lancement du projet avec le parc naturel régional

Reste à franchir les différentes étapes pour mettre en route ce projet d’espace de télétravail partagé. L’instruction du dossier est assurée par le parc naturel régional du Haut-Jura qui vérifie la faisabilité du projet. Notamment via une enquête, menée en 2013, qui révèle qu’une dizaine de professionnels étaient prêts à fréquenter un espace de travail partagé dès sa création, tandis qu’une trentaine manifestaient leur intérêt.
La communauté de communes Arcade ne disposant pas du savoir-faire pour mettre sur pied et assurer le fonctionnement d’un tel équipement, les élus recherche un partenaire. Le président de la communauté de communes et la directrice générale des services (DGS) décident de rencontrer un prestataire lyonnais qui gère déjà des sites de travail partagé dans plusieurs villes de la région Rhône-Alpes et à Paris. L’approche proposée les convainc.

Partage des rôles entre le prestataire privé et Arcade

Restait à surmonter un obstacle : la question de l’équilibre économique d’un tel équipement, encore très peu rare en milieu rural en 2013. Le prestataire élabore un plan de développement qui prévoit d’atteindre l’équilibre financier en quatre ans. "Pendant ce délai nécessaire pour rendre l’opération viable, la communauté de communes Arcade et l’Etat accompagnent le prestataire en lui versant une subvention dégressive", indique la DGS, Martine Riallan. Une convention précisant les rôles des trois parties matérialise cet accord.
L’espace de travail partagé est installé dans des locaux d’une centaine de mètres carrés situés sur la commune centre de Morez. Arcade prend en charge l'aménagement et l'équipement de ces locaux qu’elle met à disposition du prestataire en charge du développement et du fonctionnement de l’espace partagé. Le coût pour l’intercommunalité sur quatre ans, travaux compris, s’élève à 200.000 euros dont la moitié est couverte par la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR).
"Nous travaillons dans un esprit de confiance, car nous savons que le prestataire a tout intérêt à réussir", souligne le président de la communauté de communes.

Un animateur polyvalent gère le site

Le fonctionnement de l’espace partagé est financé par les versements forfaitaires mensuels des membres abonnés et par les versements à l’heure des utilisateurs occasionnels. Il est composé d’une salle de travail pour une vingtaine de postes de travail, de deux salles de réunion et d’un espace de convivialité avec une petite cuisine. En plus de la connexion Internet (2x 17 mégas), les usagers ont accès à divers équipements : photocopieuse professionnelle, vidéoprojecteur… Ils ont aussi, la possibilité d’y domicilier leur entreprise et surtout d’utiliser un réseau social.
Un animateur polyvalent, auto-entrepreneur conventionné avec le prestataire, gère le site : présent toute la journée, il s'occupe de tous les aspects pratiques du local, répond aux questions des abonnées, reçoit les nouveaux usagers et organise des temps de formation (impôts, marchés publics, comptabilité…) ou conviviaux.
L’espace de travail partagé de Morez propose deux formules : soit sur abonnement, avec un accès 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 grâce à une carte d’accès ; soit pour des usages plus ponctuels, dans ce cas l’espace est accessible aux horaires d’ouverture de 9 à 18 heures.

Les résultats dépassent les objectifs fixés au lancement

Un an après son lancement, La Cordée de Morez a dépassé les objectifs fixés par le plan de développement. Au lieu de 8 ou 10 abonnés, il en compte 12, et une vingtaine de personnes s’y rendent ponctuellement. Les rencontres entre professionnels aux profils complémentaires - graphiste et créateur de sites web par exemple - donnent de nouvelles idées aux usagers : par exemple, celle de répondre ensemble à des appels d’offres auxquels ils n’auraient pas pu soumissionner séparément.

"C’est une façon de voir le travail autrement, qui ouvre de nouvelles perspectives de développement aux travailleurs isolés dans tous types de territoires", se réjouit le président de la communauté de communes Arcade.

Victor Rainaldi pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Communauté de commune du Haut-Jura Arcade

Nombre d'habitants :

10000

Nombre de communes :

6
112 rue de la République
39400 Morez

Laurent Petit

Président

Martine Riallan

directrice générale des services
Haut de page