Yvelines

La ludoroulotte hippomobile d'Achères, un service hors les murs pour renforcer les liens parents-enfants (78)

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Tourisme, culture, loisirs

Initiée en 2013 par les services municipaux d'Achères et le conseil général des Yvelines, la ludoroulotte vise à compléter les actions de soutien à la parentalité. Un an après sa mise en service, cette ludothèque itinérante est devenue un outil au service des temps d'activités périscolaires mis en place à la rentrée 2014-2015.

En 2010, le diagnostic du contrat social de territoire mené conjointement par la ville d'Achères (Yvelines, 19.600 habitants), le conseil général et les acteurs associatifs locaux, a mis en lumière l'offre importante d'aide éducative institutionnelle sur la commune : éducateurs de rue, soutien scolaire... "Nous voulions aller plus loin pour développer le lien parents-enfants. D’où l’idée de proposer des animations autour du jeu, accessibles au plus grand nombre, hors les murs, et de manière itinérante. Ce service prend la forme d’une roulotte-ludothèque tractée par un cheval", indique le directeur de la réussite éducative à la ville d'Achères en charge de ce projet, Vincent Lardy. Un projet bien adapté à la configuration de la commune d’Achères qui se développe sur un périmètre étendu, et à une tradition équestre bien ancrée dans le département.

Pour réaliser la ludoroulotte : chantiers d'insertion, section Segpa, association locale

Le projet a rapidement convaincu des associations et partenaires locaux. "Compte tenu de cette mobilisation, nous avons choisi de réaliser la roulotte en chantier d'insertion plutôt que d'en acquérir une toute faite", explique le directeur de la réussite éducative. Conseillée par un prestataire local de traction animale, la ville a fait réaliser le cadre métallique de la roulotte. Ce cadre a ensuite été habillé au cours de trois chantiers d'insertion menés par l'association locale d'éducateurs de rue Apsy, les Scouts de France mettant à disposition leur site de formation et d'hébergement de Jambville. La peinture intérieure de la roulotte a eu lieu au cours de la "classe verte peinture" d'une section d'enseignement adaptée pour élèves en difficulté scolaire (Segpa) du collège d'Achères. Enfin, une association locale de peintres amateurs s'est proposée pour décorer la ludoroulotte..

Planning des tournées connu à l’avance dans les quartiers, écoles…

Constituée d'une directrice à mi-temps, d'un ludothécaire à temps plein ainsi que de vacataires à l'occasion de temps festifs, l'équipe d'animation a été formée et conseillée sur le choix des jeux par une association spécialisée, A l'adresse du jeu. La prestation de traction animale est assurée par un professionnel avec qui la commune a passé un contrat.
Le planning des tournées est fixé pour chaque trimestre et communiqué sur le site internet de la ville ainsi que dans les maisons de quartier. La roulotte ne disposant pas de la mention "établissement recevant du public" (ERP), il a fallu faire preuve d’imagination : elle transporte du mobilier qui se déploie en extérieur et anime ainsi l'espace public. L’hiver, elle s'adosse aux structures desservies.
"L'appropriation de l'équipement par la population a été très rapide, il y a un véritable engouement dès que la ludoroulotte débarque sur un quartier. Nous essayons de nous poster sur un site durant plusieurs jours pour limiter les déplacements : en journée, nous intervenons dans une école ou une maison de retraite, puis le mercredi après-midi et le week-end, nous ouvrons au grand public." La ludoroulotte est également présente sur toutes les manifestations festives, à l'image d'Achères Plage où elle s'installe durant huit semaines pendant l'été. La ville note une fréquentation d'une quarantaine de personnes lors des après-midi dans les quartiers et jusqu'à 200 lors des événements festifs.

La ludoroulotte, un support central pour les temps d'activités périscolaires

Le succès de cette première année de fonctionnement a convaincu l'équipe municipale de positionner la ludoroulotte au cœur de la réforme des rythmes scolaires. "Nous allons proposer des cycles "jeux" dans toutes les écoles. Chacune sera équipée de mallettes de jeux et le passage de la ludoroulotte sera le point d’orgue de l’activité." Le projet a également été inscrit au second contrat social de territoire (2014-2016). Il continuera à être financé par le conseil général des Yvelines durant trois ans afin de se transformer en véritable ludothèque de prêt de jeux pour les particuliers.

Eléments financiers
Investissement : 35.666 euros pour la réalisation de la roulotte à laquelle ont participé 12 jeunes pour les chantiers d’insertion, 18 adolescents, 3 professeurs et 2 éducateurs pour la classe verte autour du projet roulotte, 7 bénévoles membres de l’association "HR ombres et lumières"
Fonctionnement : de l'ordre de 80.000 euros par an, pour le personnel, l'acquisition de jeux…
Subventions : Dans le cadre du contrat territorial, le conseil général des Yvelines finance jusqu'à 50% maximum en moyenne du fonctionnement des différents projets innovants dans ses domaines d'actions prioritaires : parentalité en lien avec sa mission de protection de l'enfance, santé en lien avec sa mission de protection maternelle et infantile, insertion économique en lien avec la gestion du RSA et action sociale – lien social. Pour Achères, une quinzaine de projets ont ainsi été financé au cours du premier contrat 2012 dont la ludoroulotte. Autant sont prévus pour le contrat à venir 2014-2016.

Claire Lelong pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Commune d'Achères

6-8, rue Deschamps Guérin
78260 Achères
Nombre d'habitants : 19600

Jean-Paul Demarez

Maire adjoint à l'éducation

Vincent Lardy

Directeur de l'éducation et de la réussite éducative
vlardy@mairie-acheres78.fr
Haut de page