Cantal

La maison des services du pays de Murat parie sur les nouvelles technologies

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Organisation territoriale, élus et institutions

Santé, médico-social, vieillissement

Social

La communauté de communes du pays de Murat (15) a créé une maison des services publics qui s'appuie sur les nouvelles technologies de communication pour offrir aux habitants un grand nombre de services liés à l'emploi, aux questions juridiques, aux services à la personne, au secteur agricole et aux entreprises.

La communauté de communes du pays de Murat (Cantal, treize communes et 6.000 habitants) est un territoire rural situé entre Saint-Flour et Aurillac, dans le parc naturel régional des volcans d'Auvergne. Dans un contexte de restriction et de centralisation des services publics qui menaçait la vie des villages, la communauté, sous l'impulsion de Bernard Delcros, son président, a décidé de créer une maison des services publics, afin de maintenir et d'améliorer les services rendus à la population. Un bâtiment de 900 m2 situé à Murat (et dans lequel le tribunal d'instance occupait une centaine de mètres carrés), appartenant à la commune, a été mis à la disposition de la communauté. Celle-ci a pris en charge la réhabilitation du bâtiment qui a été subventionnée à 80% par l'Europe, l'Etat, les conseils régional et général. Le tribunal d'instance a conservé un des niveaux du bâtiment, un autre a été attribué aux services de la communauté jusqu'alors dispersés dans différents lieux et trois niveaux ont été réservés à la maison des services. Cette maison, qui a commencé ses activités en septembre 2005, est ouverte du lundi au vendredi de 8 à 12 heures et de 14 à 18 heures. Elle fonctionne avec une personne à temps plein, rétribuée par la communauté et le renfort ponctuel (qui équivaut à un mi-temps) d'une personne de la communauté. Trente organismes partenaires y assurent des permanences, selon un planning diffusé chaque semaine dans la presse locale. Les services proposés par la maison sont organisés en six pôles : emploi-formation, services aux personnes, conseils juridiques, agricole, entreprises, jeunesse. Ils couvrent aussi bien des besoins personnels que professionnels.

Borne internet et visio-accueil

Le point fort de cette maison des services est l'équipement en nouvelles technologies de communication. Elle dispose tout d'abord d'une borne Internet, mise en place gratuitement par le conseil général, qui donne un accès direct à tous les services publics en ligne : ANPE, CAF, Assedic, MSA, etc. Par ailleurs, un système de visio-accueil permet à différents organismes d'assurer des permanences à distance. La CAF qui auparavant assurait une seule permanence par mois est désormais présente chaque semaine, en alternant présence physique et visio-accueil, explique Corinne Ibarra, directrice de la maison des services. La maison dispose également d'une salle multimédia comprenant huit postes d'ordinateurs reliés à internet, accessible aux habitants et aux organismes partenaires. Cette salle est ainsi réservée deux fois par semaine par le Greta qui y anime des formations. Enfin, une salle de visioconférence est réservée aux entreprises et aux institutions. Même la population âgée s'est vite approprié ces outils modernes, d'autant que leur utilisation est très simple. "Nous n'avons pas pour autant rompu avec la culture du papier, souligne Corinne Ibarra : les offres d'emplois par exemple sont toujours imprimées et affichées. La vocation première de la maison des services étant d'accueillir les habitants, nous avons aussi mis les moyens humains pour accompagner les usagers. Pour que la maison des services devienne un lieu de vie, nous multiplions les services rendus : ainsi, en partenariat avec une société de production et la direction départementale de la Jeunesse et des Sports, nous vendons les billets pour les spectacles ou encore les coupons sport pour les jeunes. Nous menons des actions de sensibilisation et relayons également des opérations nationales dans notre Point Information Jeunesse, telles que les 'Journées Job d'été', organisées en partenariat avec l'ANPE et l'Espace Info Jeunes de Clermont-Ferrand."

Mille visiteurs par mois

Tous les services proposés sont gratuits pour les habitants, hormis l'impression de documents. Une participation annuelle de 200 à 1.400 euros est demandée aux organismes en fonction de leurs besoins en locaux et du matériel utilisé.
Après deux années d'activité, la maison des services affiche un bilan très positif. Mille visites accompagnées de prestations sont enregistrées chaque mois. Les quelques services existant auparavant sur le territoire étaient souvent irréguliers et éclatés dans des locaux peu adaptés. La maison des services a non seulement permis de les regrouper mais a généré vingt-quatre nouveaux services : Mission locale, Cantal intérim, aide à domicile, associations familiales, centre de droit des femmes, ANPE, Greta, Adasea, Safer, etc. En outre, elle attire des usagers au-delà des frontières du territoire de la communauté.
Ce succès tient aussi aux actions de communication mises en place : un dépliant accompagné d'une lettre du président de la communauté a été envoyé à tous les habitants, une journée "portes ouvertes" a été organisée lors de l'ouverture de la maison des services et de nombreux articles paraissent régulièrement dans la presse locale. La maison des services commence à être victime de son succès. Elle étudie la possibilité d'élargir l'amplitude des heures d'ouverture notamment durant les vacances scolaires afin de répondre à l'attente des visiteurs qui accèdent en grand nombre à la salle multimédia. Elle doit refuser les demandes d'organismes qui souhaiteraient disposer dans ses locaux d'un bureau à l'année. D'autant plus que la maison des services vient d'ouvrir un télécentre soit quatre bureaux équipés en ordinateurs et téléphones destinés aux télétravailleurs.
La maison des services du pays de Murat a été couronnée par deux prix : le premier prix "e-territoires" décerné en juin 2006 par la région Bourgogne et le prix "Innovation" remis lors des journées  nationales "Ruralitic", organisées dans la région Auvergne en août 2007.

 

Maryline Trassard, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Maison des services du Pays de Murat

4, rue du faubourg Notre-Dame
15300 Murat
04 71 20 28 88
mds@paysdemurat.fr
Nombre d'habitants : 6000
Nombre de communes : 13
Nom de la commune la plus peuplée : Murat (2053 hab.)

Corinne Ibarra

Territoires Conseils

Des services dédiés à l’accompagnement des projets de développement communaux et intercommunaux.

Haut de page