La Montagne noire crée un mix d'énergies renouvelables à partir des ressources locales (11)

Publié le
dans

Environnement

Energie

Aude

En 2005, les élus de la Montagne noire ont initié une politique de développement des énergies renouvelables sur leur territoire. Onze ans plus tard, éolien, photovoltaïque et bois-énergie fournissent l'équivalent énergie de 117.000 ménages et procurent 10% des ressources budgétaires de la communauté de communes de la Montagne noire.

En 2004, la mine d'or de Salsigne située sur la Montagne noire a définitivement fermé ses portes, elle avait employé jusqu'à 1.000 personnes. Les acteurs locaux se sont regroupés au sein de l'Association de développement du Haut Cabardès (ADHC) et ont embauché un agent de développement pour étudier les nouveaux potentiels de revenus locaux.
Avec un fort gisement de vent, un territoire très boisé et des sites naturels impropres à l’agriculture du fait de l’exploitation minière, le territoire a opté pour les énergies renouvelables en multipliant les sources : éolien, solaire et bois-énergie.

Parc éolien, source de revenus fiscaux

Forte d'un gisement de vent parmi les plus intéressants de France, la communauté de commune et les communes membres ont d'abord travaillé à l'élaboration d'une zone de développement de l'éolien. N'ayant pas les capacités à investir, elles ont prospecté auprès d’investisseurs.
Dès 2006, les deux premiers parcs éoliens ont vu le jour avec 14 éoliennes et 22 MW au total. 10 ans plus tard, le territoire en héberge 31 (66 MW) et 26 nouvelles éoliennes entreront en service d'ici 2017. Ce qui portera à 108 MW la capacité totale du parc éolien et procurera près de 400.000 euros de revenus fiscaux à la communauté de communes et un peu moins de 170.000 euros aux communes d'implantation.
Entre-temps, en 2008, la communauté de communes de la Montagne noire (24 communes, 6.150 habitants) a repris la mission initiée par l'ADHC.

Photovoltaïque au sol, outil de reconversion des anciens sites miniers

"Il ne s'agit pas seulement de percevoir les taxes afférentes à la production d'électricité, mais également d'assurer une maîtrise foncière publique des terrains d'implantation pour disposer de loyers", indique l’agent de développement économique à la communauté de communes de la Montagne noire, Julien Mousset. C'est le cas notamment pour le photovoltaïque au sol : en 2011, le parc photovoltaïque de Puits Castan est né sur un terrain communautaire de 10 hectares, constitué de remblais de la mine de Salsigne, impropres à la culture agricole. Un second parc photovoltaïque de 20 hectares a été mis en service fin 2015 sur des terrains privés, et la communauté de communes négocie l’acquisition de 12 hectares supplémentaires pour un troisième projet.
"Nous avons aussi équipé les toits de plusieurs bâtiments communautaires de centrales photovoltaïques qui nous permettent de revendre l'électricité produite." A terme, le territoire devrait disposer de 22 MW de capacité photovoltaïque.

Le bois-énergie, construction d’un projet de filière locale

En 2005, la communauté de communes s'est engagée dans une charte forestière. Dès 2007, sur d'anciens terrains miniers, elle crée la première plateforme de bois déchiqueté de l'Aude. L'opération pilote vise à approvisionner la nouvelle chaudière bois construite par un bailleur social local pour approvisionner 25 logements sociaux.
Fin 2008, pour passer à la vitesse supérieure tout conservant le pilotage, les élus décident de créer une société d'économie mixte. Ils s’associent pour cela avec les producteurs locaux de bois regroupés en coopérative et les bailleurs sociaux consommateurs.

Grâce à la SEM Bois Energie, une sylviculture vivante

Aujourd'hui, la SEM Bois Energie (SEMBE) associe également la communauté d'agglomération de Carcassonne. Elle affiche un chiffre d'affaires annuel de 340.000 euros, elle approvisionne l'hôpital de Carcassonne, 1.000 logements sociaux et une maison de retraite. Elle dispose de trois plateformes de stockage et poursuit son développement à l'échelle du département de l'Aude. Elle maintient ainsi une économie de sylviculteurs vivante sur la Montagne noire.

En route vers la sobriété énergétique

Loyers, revente de l'électricité produite, taxes locales... la politique d’énergies renouvelables a permis à la communauté de communes de la Montagne noire d'assurer à un territoire très rural des recettes financières enviables. Elles couvrent 10% du budget communautaire et devraient doubler d'ici 2018 avec la mise en service de nouveaux parcs éoliens. Ces ressources lui permettent notamment de faire fonctionner plusieurs équipements publics dont deux crèches et une piscine.

Après avoir fait la preuve de ses capacités à créer un mix énergie performant, la communauté de communes vise la sobriété énergétique et vient notamment de se doter d'un programme d'intérêt général visant à rénover l'habitat.

Claire Lelong pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Contact(s)

Communauté de communes de la Montagne noire

Mairie
11380 Les Ilhes-Cabardès
04 68 11 12 40
Nombre d'habitants : 6150
Nombre de communes : 24

Jean-Pierre Bouisset

Vice-Président en charge de l'économie et de l'aménagement de l'espace

Julien Mousset

Agent de développement
julien.mousset@cdcmontagnenoire.fr
Haut de page