Vendée

Hélène Bustos

A La Roche-sur-Yon, la lutte contre la précarité énergétique gagne en efficacité (85)

Environnement

Energie

Depuis 2015, La Roche-sur-Yon pilote avec le syndicat départemental d’énergie et d’équipement de la Vendée (SyDEV), un service local d’intervention pour la maîtrise de l’énergie à destination des ménages en situation de précarité énergétique. Dimensions sociale et technique sont étroitement imbriquées.

Après 77 diagnostics réalisés en 2015 et 60 en 2016, le service local d’intervention pour la maîtrise de l’énergie (Slime) de La Roche-sur-Yon est entré, en 2017, dans sa troisième année de fonctionnement. Porté et animé par la ville (53.000 habitants) et le SyDEV qui se partagent le financement, ce programme en faveur des ménages modestes organise le repérage et l’accompagnement des foyers en situation de précarité énergétique, et leur propose des solutions. Dans le cadre du Slime, la ville peut bénéficier de certificats d’économies d’énergie pour aider au financement de sa démarche (cf. encadré).

Gagner en efficacité

Avant le lancement du Slime, la ville et le SyDEV étaient déjà conjointement engagés dans la lutte contre l’habitat indigne et la précarité énergétique. "Depuis 2010, des actions de repérage et de proposition de diagnostics énergétiques gratuits étaient possibles, explique la chargée de mission conseil et insertion par le logement de la ville, Christelle Charrier. L’esprit du Slime était déjà là, mais nous avions un très faible taux de retour."
Ce qui change ? Avec la mise en place du Slime, l’approche sociale devient la porte d’entrée de la démarche. Ce qui permet d’une part de cibler plus finement les ménages concernés et volontaires, qu’ils soient propriétaires ou locataires ; d’autre part de mieux articuler le travail entre la Ville qui s’occupe de la dimension sociale, et le SyDEV qui gère les interventions techniques.

Actions concertées de l’éco-médiateur de la ville et des techniciens du SyDEV

S’appuyant sur la liste des impayés en matière d’énergie, la Ville organise pour les ménages qui ont donné leur accord une pré-visite sociale. Celle-ci est réalisée par l’éco-médiateur de la commune : un travailleur social dont une partie du temps est affecté à la démarche Slime. Un diagnostic énergétique au domicile du foyer en situation de précarité énergétique est ensuite effectué par des professionnels de l’énergie partenaires du SyDEV. Lors d’une troisième visite à domicile, un rapport - proposant des solutions de maîtrise de la consommation d’énergie pour les locataires, ou de travaux sur le bâti pour les propriétaires - est présenté.
"Le travail des techniciens est systématiquement effectué en lien et en présence de l’éco-médiateur, détaille la chargée de mission. C’est un véritable confort pour les techniciens, et surtout cela facilite l’accompagnement des personnes dans la durée."

Accompagnement social des problématiques énergétiques

L’idée est en effet d’accompagner les ménages pour les conseiller sur les bons gestes, mais également dans les recherches de solutions de financement en cas de travaux. "Ce dispositif est une porte d’entrée très intéressante pour que les personnes connaissent leurs droits et que nous les informions des aides dont elles peuvent bénéficier", analyse l’adjointe municipale aux solidarités, à la santé, aux personnes âgées et aux relations intergénérationnelles, Geneviève Poirier-Coutensais.

21 foyers avaient résorbé leurs impayés en un an

Sur les 77 foyers engagés dans le programme en 2015, 21 avaient résorbé leurs impayés en matière énergétique, un an après. Reste que les impacts de la démarche en termes d’amélioration de la qualité du bâti dépendent fortement du propriétaire.
Globalement, le bilan du dispositif, reconduit fin 2015 pour deux ans, est jugé très satisfaisant. "D’une manière générale, les diagnostics induisent les prises de conscience et davantage de collaboration entre la ville et les propriétaires bailleurs, estime l’adjointe au maire. La démarche va aussi dans le sens d’une analyse globale des situations des personnes les plus fragiles, favorisant des solutions à même de les aider à relever la tête."

Déployer le Slime en milieu rural ?

De son côté, le SyDEV présent à l’échelon régional souhaiterait élargir le Slime à d’autres territoires. "Si nous déployions ce dispositif en rural, nous aurions davantage de chance de travailler avec des propriétaires occupants et donc de faire aboutir des travaux de rénovation plus rapidement, indique Philippe Gardes, responsable du secteur Énergie Environnement du SyDEV. Certes, le repérage et la prise de contact nécessiteraient de trouver de nouveaux opérateurs partenaires, mais le Slime est un bon dispositif."

Financement du dispositif Slime
La ville de La Roche-sur-Yon et le SyDEV partagent le financement service local d’intervention pour la maîtrise de l’énergie (Slime). Pour la partie diagnostic technique le SyDEV a apporté un financement de l’ordre de 6000 euros en 2015, quand la collectivité a elle investi un peu plus de 4000 euros (une grande part concernant le salaire de l’éco-médiateur).
Les collectivités engagées dans un Slime peuvent bénéficier de certificats d’économies d’énergie "précarité énergétique" (CEE-PE) pour cofinancer la démarche. Sous réserve que leur dispositif respecte les critères énoncés par le Cler-Réseau pour la transition énergétique, association qui coordonne le programme. Le mécanisme des CEE-PE permet à la collectivité de récupérer près de la moitié des sommes investies.

Contact(s)

Commune de La Roche-sur-Yon

Hôtel de Ville, Place Napoléon
85021 La Roche-sur-Yon
02 51 47 47 47
Nombre d'habitants : 53000

Geneviève Poirier-Coutensais

Adjointe municipale solidarités, santé, personnes âgées et relations intergénérationnelles
poiriercoutansaisg@ville-larochesuryon.fr

Christelle Charrier

Chargée de mission conseil et insertion par le logement
charrierc@ville-larochesuryon.fr

Syndicat départemental d'énergie et d'équipement de la Vendée (SyDEV)

3 rue du Maréchal Juin, CS 80040
85036 La Roche-sur-Yon cedex
02 51 45 88 00
accueil@sydev-vendee.fr
Nombre d'habitants : 640000
Nombre de communes : 282
Nom de la commune la plus peuplée : La Roche-sur-Yon (51700 hab.)

Philippe Gardes

Responsable du secteur Énergie Environnement du SyDEV
p.gardes@sydevvendee.fr
Haut de page