Puy-de-Dôme

La vallée de l'Ance valorise la forêt avec le schéma de desserte forestière

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Aménagement et foncier

Logement

Environnement

La communauté de communes de la Vallée de l'Ance, dans le Puy-de-Dôme, déploie depuis 2010 un schéma de desserte forestière. L’objectif : mieux "irriguer" la forêt, mais également pérenniser le plan de développement de massif élaboré quelques années plus tôt avec le centre régional de la propriété forestière. Au centre du dispositif, une association de propriétaires forestiers.  

C'est en 2005 que la communauté de communes de la Vallée de l'Ance (Puy-de-Dôme, 10 communes, 4.900 habitants) initie son plan de développement de massif (PDM) prévu sur trois ans. Il s'agit de relancer l'exploitation de 10.342 hectares de forêts, morcelés entre 7.000 propriétaires privés.

Sensibiliser les propriétaires et désenclaver les parcelles

Durant les trois années du PDM, un important travail de sensibilisation des propriétaires forestiers est effectué par le centre régional de la propriété forestière (CRPF), tandis que la communauté de communes réalise 25 kilomètres de voirie forestière afin de désenclaver les parcelles. Pour être exploitables, les parcelles doivent en effet couvrir plus d'un hectare et être à moins de 500 mètres d'un chemin forestier. Alain-Claude Faure, vice-président de la communauté en charge de la forêt, insiste sur la cohérence de la démarche : "Il est indispensable que les propriétaires s'organisent et que nous leur facilitions la forêt. Il faut à la fois un accompagnement des propriétaires privés par des professionnels, et une extension de la voirie." Au terme du PDM, se pose la question : "comment pérenniser la démarche pour prolonger le dispositif ?" La réponse vient avec la création d’une association de propriétaires privés, qui voit le jour en mars 2009 et rassemble très rapidement 130 adhérents.

Une association de propriétaires maintient la dynamique

L'association organise des journées à thème : bornage des parcelles, inventaire forestier comme outil de gestion, certification PEFC (1)..., ainsi que des visites de scieries, des voyages d'étude. Grâce à cette dynamique, l'association gagne des adhérents et maintient la mobilisation des propriétaires privés. François Philibert, responsable de la forêt à la communauté de communes, qui se réjouit du dynamisme de l'association, reste persuadé que cette dernière a besoin d'être animée par un professionnel. "En 2010, après trois années de PDM et deux années post-PDM, la communauté a lancé un schéma de desserte forestière qui permet de poursuivre le désenclavement des parcelles. L’association ne peut pas se passer d’un renfort technique, car ces sujets sont très ardus."

Mutualisation du poste de technicien / animateur

Grâce à un poste mutualisé entre le conseil général et la communauté de communes, un technicien spécialisé a pu être embauché pour jouer ce rôle d’animateur auprès des propriétaires. Le conseil général prend en charge le salaire d'un technicien à mi-temps, la communauté assume l'autre mi-temps afin d’apporter une expertise à l'association.
Les résultats sont là : le volume de coupe a été multiplié par cinq, passant de 10.000 m3 en 2005 à 50.000 m3 en 2010. En cinq ans, 160.000 m3 de bois ont été exploités.

Luc Blanchard, Studio graph, pour la rubrique Expériences des sites mairieconseils.net et localtis.info

(1) PEFC : programme de reconnaissance des certifications forestières

 

Contact(s)

Communauté de communes de la vallée de l'Ance

Le Bourg
63840 Saillant
04 73 95 32 64
Nombre d'habitants : 3200
Nombre de communes : 10
Nom de la commune la plus peuplée : Saint-Anthème (824 hab.)

Alain-Claude Faure

vice-président en charge de la forêt
la-chaume.mairie@wanadoo.fr

François Philibert

agent en charge de la forêt
philibert.ccva@orange.fr
Haut de page