L’Agence touristique des Vallées de Gavarnie élargit l’offre touristique (65)

La fusion de cinq offices de tourisme, sous le nom d’Agence touristique des Vallées de Gavarnie, a permis de changer de braquet. L’offre s’est enrichie de nouveaux produits développés à l’échelle du territoire. Objectif : le valoriser dans son entièreté.

La communauté de communes Pyrénées Vallées des Gaves dispose d’atouts touristiques majeurs, tels que le Cirque de Gavarnie (600.000 visiteurs par an), des stations de ski réputées et des paysages d’altitude vertigineux. Pour accueillir ses 3 millions (au minimum) de touristes à l’année, 30.000 lits touristiques marchands sont disponibles. Dans ce contexte, le regroupement des offices du tourisme locaux à l’échelle intercommunale imposé par la loi NOTRe a été perçu comme une opportunité par de nombreux élus locaux. Seuls deux offices sur les sept que comptait le territoire ont décidé de garder leur indépendance, en profitant de la dérogation accordée aux stations de ski classées.

Mutualiser les compétences et les moyens

Créée le 1er juillet 2017, l’Agence touristique Vallées de Gavarnie reprend le nom du site le plus connu, pour faire bénéficier tout le territoire de sa notoriété. Son but, affirme son président, élu communautaire, Pascal Arribet, « est de mutualiser les compétences et les moyens des cinq offices fusionnés, pour accroître la visibilité de l’offre touristique, l’élargir et l’améliorer. » Le choix du mot agence porte la volonté de créer un outil novateur et fédérateur, au service du développement touristique. Selon Sylvain Lanne, chef du pôle Tourisme, sports, loisirs, « c’est une réponse pour nous rapprocher encore davantage des attentes de la clientèle. »

Une démarche de création collective

L’agence a été conçue à partir d’un projet stratégique qui a donné lieu à une démarche collective et partagée, impliquant notamment les agents des offices fusionnés. Dans le cadre de la réorganisation, ils ont pu candidater à de nouvelles missions et même parfois changer de métier. La fusion leur a permis de monter en compétence. Juridiquement, l’Agence a pris le statut d’un établissement public industriel et commercial (EPIC).

Une organisation en cinq pôles

La direction est assurée par un comité de 15 membres, désignés par le conseil communautaire. L’agence est organisée en cinq pôles : Dynamisation territoriale, Promotion et communication, Relation client, Ressources, Développement. Son effectif est composé de 24 agents, auxquels s’ajoutent des saisonniers. Six points d’information touristiques accueillent les visiteurs. Les deux offices restés indépendants sont liés à l’agence par des conventions partenariales et financières, pour monter des opérations communes de valorisation du territoire. Enfin, l’Agence est dirigée par une directrice, Nathalie Marcou.

Agence touristique et communauté ne font qu’un

« Nous travaillons en étroite collaboration avec l’agence touristique avec laquelle nous ne faisons qu’un, assure le chef du pôle Tourisme, sports et loisirs de la communauté. L’Agence vient en appui des projets que nous souhaitons développer. Elle collabore également avec le service déchets sur des opérations de sensibilisation et avec le service environnement, pour organiser des sorties nature dans le cadre de Natura 2000. »

Une offre touristique élargie

Le principal avantage de l’Agence consiste à créer à une échelle territoriale pertinente de nouveaux produits, qu’une structure de plus petite échelle ne pouvait pas se permettre de développer. « Nous construisons une offre plus riche et complémentaire sur l’entièreté de nos cinq vallées, en donnant à notre territoire davantage de visibilité qu’auparavant », explique le vice-président de la communauté. L’Agence développe la labellisation (voir encadré) et les mises en marché. D’autres projets ont vu le jour. Un schéma directeur promeut la pratique du vélo, un portail en ligne est consacré à la randonnée, un pass Grand ski Pyrénées offre des tarifs préférentiels dans cinq stations et sur les espaces Nordiques. Les sites internet des 5 offices ont progressivement disparu pour laisser la place au site de l’agence valléesdegavarnie.com. L’amélioration d’une offre numérique répondant mieux aux nouvelles pratiques des touristes est en cours de développement.

Encore tôt pour le bilan

Après quatre ans d’existence, dont deux années de crise sanitaire et une phase de réorganisation toujours compliquée parce qu’elle remet en cause les pratiques professionnelles acquises, il est encore tôt pour tirer un bilan définitif. « De nombreux chantiers ont été lancés ou ont abouti et leurs premiers résultats sont positifs, mais dans le contexte actuel, nous n’en voyons pas encore tous les effets bénéfiques », constate avec lucidité Pascal Arribet.

Une politique de labellisation

Des actions de labellisation ont été lancées pour accompagner la montée en gamme des meublés de tourisme et améliorer la qualité de l’accueil des touristes. Outre le classement « meublés de tourisme » qui permet de bénéficier d’avantages fiscaux ainsi que de l’affiliation à l’Agence Nationale des chèques vacances, l’Agence Touristique des Vallées de Gavarnie a voulu créer son propre label : Vallées de Gavarnie « Qualité, confort, hébergement ». Son but est de qualifier les hébergements avec des critères exigeants de services, d’équipements, d’esthétique et de donner une visibilité promotionnelle et commerciale accrue à ces biens.

Communauté de communes Pyrénées Vallées des Gaves

Nombre d'habitants :

15500

Nombre de communes :

46
1 rue Saint-Orens
65400 Argelès-Gazost

Pascal Arribet

Vice-président de la communauté de communes Pyrénées Vallées des Gaves

Sylvain Lanne

Chef du pôle tourisme, sports et loisirs