L'agglomération de Valenciennes soutient les commerces de son milieu rural

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Pas-de-Calais

Dans l’agglomération de Valenciennes, hors de la ville centre, la disparition des petits commerces avait tendance à s’accélérer depuis quelques années. Le dispositif d’aide mis en place par la communauté d’agglomération en 2007 a permis de réagir avec souplesse et efficacité.

En 2007, les élus de la communauté d’agglomération de Valenciennes dans le Nord ont pris conscience que les commerces de proximité avaient tendance à disparaître, hors du centre-ville, dans les communes rurales, au profit des grandes surfaces. “Ce n’était pas la clientèle qui faisait défaut, explique Jean-Charles Dulion, le vice-président au commerce. Le plus souvent, le petit commerce périclitait à cause d’un manque de visibilité, d’une incapacité à refaire à neuf le magasin pour rester concurrentiel ou d’une difficulté à transmettre l’activité à un nouveau gérant au moment de la retraite. Ce constat nous a amené à mettre en place un dispositif d’aide à la revitalisation du commerce rural, un outil que nous avons voulu très réactif, souple et rapide."

Aide pour investissements de rénovation ou de rachat


Les commerçants déposent une demande d’aide à la communauté d’agglomération. Les dossiers passent pour un premier avis devant une commission technique formée d’élus de la communauté d’agglomération, de représentants de la chambre de commerce et d’industrie et de la chambre des métiers, ainsi que des maires des communes concernées par les candidatures examinées. Ils sont ensuite présentés pour avis consultatif à la commission "Développement rural" de la communauté d’agglomération. Enfin, ils sont soumis au bureau communautaire qui prend la décision finale. Les aides accordées représentent 20% des investissements de rénovation nécessaires, ou 20% du coût du rachat quand il s’agit d’une reprise de commerce. Et cela dans la limite de 50.000 euros par dossier.

Aide au désendettement ou à la pérennisation de commerces


“Nous veillons à la rapidité des décisions et à la souplesse, précise Jean-Charles Dulion. Le parcours d’un dossier ne dure jamais plus d’un trimestre. Lors du démarrage du dispositif, nous avons également accepté de financer des dossiers qui étaient déjà engagés, ce qui permettait à certains commerçants de se désendetter pour de nombreuses années : une façon de pérenniser la présence de ce commerce dans son village. Nous avons aussi aidé des communes qui avaient décidé de prendre en charge des travaux d’aide à un commerce qui s’avéraient indispensables."

Informer ceux qui en ont besoin : l’une des clés de la réussite


La principale difficulté est de réussir à faire connaître le dispositif à ceux qui peuvent en avoir besoin. Les services de l’agglomération de Valenciennes ont donc renforcé la communication en informant plus précisément les mairies ainsi que les experts-comptables qui travaillent directement avec les commerçants du territoire.
Depuis la mise en place du dispositif en 2007, un montant de 500.000 euros d’aides a été consacré par la communauté d’agglomération. Plus de trente dossiers ont été instruits et appuyés, et aucun commerce n’a fermé.


Jean-Luc Varin / Agence Traverse pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

 

Communauté d'agglomération de Valenciennes

Nombre d'habitants :

195000

Nombre de communes :

35
Valenciennes Métropole- 6, place de l'Hôpital Général
59300 Valenciennes

Monsieur Tullié

service commerce de proximité

Jean-Charles Dulion

vice-président délégué au commerce et à l'artisanat, maire de Vicq
Haut de page