Lanvollon-Plouha en route vers plus d'écomobilité

Publié le
dans

Côtes-d'Armor

Cette expérience fera l'objet d'une réunion téléphonique le 8 mars 2011 de 11h à 12h La communauté de communes Lanvollon-Plouha construit un service complet de transport collectif. La création d’une aire de covoiturage en est l’une des pièces, au même titre que le développement des lignes de bus et le transport à la demande en taxi incluant un service adapté aux personnes à mobilité réduite. Le tout s’inscrit dans la politique transport du conseil général.

La communauté de communes Lanvollon Plouha (Côtes-d'Armor, 15 communes et 15.119 habitants) a décidé de favoriser des pratiques de déplacements plus solidaires et plus respectueuses de l’environnement.


Une aire de covoiturage à proximité d’arrêts de bus


A cet effet, elle a créé en 2009 une aire de covoiturage pour quarante usagers, ainsi qu’un abri pour les deux-roues. Cette aire - la première réalisée par une collectivité figurant sur le site de covoiturage du conseil général des Côtes-d'Armor, (www.ticoto.fr aujourd’hui intégré au site du réseau inter-urbain départemental www.tibus.fr) - est intégrée dans le schéma départemental des aires de covoiturage du conseil général, qui prend soin de les positionner sur le trajet des lignes de bus interurbains (Tibus) du département. Sur l’aire de Lanvollon-Plouha par exemple, située à proximité d’un giratoire, deux arrêts de lignes départementales sont présents. A cette occasion, la communauté a réalisé des travaux d’aménagement afin de sécuriser et faciliter les circulations piétonnes autour du giratoire, avec un enrobé à base de végétaux. L’abri vélos-motos a été réalisé par le chantier d'insertion des communautés de communes Lanvollon-Plouha et Le Leff Communauté. Le coût total des travaux (aire covoiturage, abri et aménagement piéton) a été de 50.516 euros avec des aides du conseil général (20%) et de l'Etat (DGE 20%). "Depuis un an, nous observons qu’en moyenne une dizaine d’automobilistes par jour pratique le covoiturage", déclare Floriane Eliot, chargée de mission transports à la communauté de communes. En revanche, le local pour les deux-roues est encore peu utilisé sans doute en raison d’un manque de pistes cyclables.


Le transport à la demande


La politique de transport de la communauté ne se limite pas à cette initiative. Suite à la création de deux lignes départementales de bus en 2008, la commune côtière de Plouha va bénéficier du prolongement d’une ligne vers la plage durant la saison d’été. En août 2010 a aussi été créé un service de transport à la demande afin de renforcer les liaisons entre les communes du territoire (AlloTAD). Six artisans taxis sur neuf présents dans la communauté ont répondu favorablement à ce projet. Ce service de porte à porte sur réservation, à deux euros le trajet, améliore la mobilité des habitants. Il est adapté à un public à mobilité réduite, grâce aux équipements spécialisés des taxis partenaires. Ce service fonctionne en utilisant pour les réservations la centrale de mobilité du conseil général. La communauté de communes bénéficie en outre d’une aide Leader de l’Union européenne (50%).
"L’objectif de la communauté est de mettre tout en œuvre pour favoriser l’utilisation des transports en commun, que ce soit le bus, le taxi ou le covoiturage, et d’inciter à un changement d’habitudes dans les pratiques de déplacements", conclut Nathalie Le Friec, vice-présidente déléguée aux Transports.

Xavier Toutain, Agence Traverse, pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net
 

Communauté de communes de Lanvollon-Plouha

Moulin de Blanchardeau- BP 36
22290 Lanvollon
cdc@cc-lanvollon-plouha.fr

Nathalie Le Friec

Vice-présidente déléguée à l'intergénérationnel et aux transports

Thierry Burlot

Président
Haut de page